Nous sommes à la veille d’un nouveau long week-end de mai, lundi c’est la Pentecôte, vous deviez organiser un week-end en amoureux et vous n'avez rien prévu.

La solution?Room Room.

Hotel
Hotel © RyanMcGuire - Pixabay / RyanMcGuire

C’est un site qui permet de revendre des chambres d’hôtel réservées, payées par d’autres mais que pour une quelconque raison ils ont dû annuler.

En gros quand le malheur des uns fait le bonheur des autres: c’était non annulable, non remboursable, voici la plateforme qui récupère ce mauvais plan.

Room Room reprend la réservation et fixe le tarif bradé avec le malheureux: moins 30, moins 50 voir moins 70%.

Les tarifs peuvent être alléchants pour vous.

Et pour celui qui a une chambre à revendre il y a au moins un avantage c’est qu’il ne perd pas tout.

Ceci dit la mécanique n’est pas nouvelle, elle a déjà été rôdée pour les billets de train ou les billets de spectacle avec Troc des trains, Kelbillet, Zepass...

Vous avez aussi les applications mobiles Hôtel Tonight ou Verylast room mais là ce sont les hôtels qui mettent en ligne les invendus;

Alors sur le site de Room Room qu’est-ce qu'on trouve?

Mercure Paris Gare de Lyon à 90 euros la nuit. L’Ibis sur le site du Futuroscope à 60. Le Campanile de Villejuif à 27: une affaire! Le Mercure de Colmar centre à 40 euros!

Novotel Marseille sur le vieux port!!!

Le site est en phase de rôdage mais il est déjà arrivé que des offres très attractives y atterrissent, notamment à l’étranger, et pour des séjours plus longs: 3 jours à Barcelone, 2 à Londres ou à Milan.

Derrière cette plateforme , l'un des co-fondateurs de Cityvox, un moteur de recommandations. Il s’appelle Michel Athenour, et en 2008 il a revendu Cityvox 30 millions d’euros à France Télécom. On peut penser que l’homme sait flairer les bonnes affaires. La dernière minute est un créneau à prendre!

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.