Une idée astucieuse qui va donner lieu très bientôt à une application : déléguer à quelqu’un le soin d’aller chercher n’importe quel objet du quotidien sans bouger de chez soi

C’est l’idée de départ de la start-up TOK TOK TOK.

Il hurle, il hurle, ce garçon qui se rend compte du chantier qu’il a devant lui s’il veut avoir une chance de séduire la jeune femme qui va découvrir sa tanière.

Heureusement, il appelle « Tok Tok Tok ». Dans l’heure, voilà le livreur, ou plutôt son « personnal runner », son « coursier personnel » comme les appelle l’enseigne, qui lui apporte des verres à pied, l’autre qui va lui déposer le vin, encore un autre les fleurs, etc.

Croissant et café
Croissant et café © Juan Fernández

Il est sauvé. Le lendemain la jeune femme se réveille bien sûr dans son lit et commande sur son IPhone la livraison des croissants.

Ce n’est pas d’une élégance folle, mais ça vous donne une idée des possibilités : finies les courses du dimanche soir ou la queue chez Darty. Vous pouvez donc limiter vos contraintes au maximum.

Le tarif varie entre 8 et 20 euros le produit, pour le client qui commande. Pour le magasin, la start-up facture entre 10 et 40% du chiffre d’affaire.

L’entreprise a d’ailleurs tout misé sur les partenariats liés avec de grandes enseignes : la Fnac, Darty, Monoprix, Nature et Découverte, Nocibé, Etam…150 partenaires en tout.

Mais les pressings, les pharmacies, les fleuristes de proximité font aussi partie du réseau que Tok Tok Tok a choisi de soigner. Pour l’instant, ce service n’existe qu’à Paris, c’est évidemment très urbain. Mais il est amené à se développer à Londres et dans d’autres capitales européennes

A l’avenir, le patron de Tok Tok Tok, Serge Alleyne, voit surtout des débouchés avec les e-marchands pour permettre aux clients d’éviter les points relais.

Cela permettrait notamment à tous ces nouveaux acteurs du commerce en ligne qui se lancent dans les produits frais de pouvoir les acheminer, par exemple.

Il y a un mois, il a opéré une levée de fonds d’1,5 millions d’euros pour pouvoir grandir.

Pour l’instant, Tok Tok Tok compte 20.000 utilisateurs, mais espère générer 15 millions d’euros de chiffre d’affaire en 2015.

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.