Retour sur le coup de pub d’un tandem inédit : Apple et le groupe U2. Ça s’est soldé par un échec à 100 millions de dollars… Retour en arrière, il y a 15 jours, le 9 septembre dernier.Apple dévoile ses dernières inventions I phone 6 et Apple Watch devant une assemblée de geeks, d’investisseurs et de journalistes rassemblés au Flint Center à Cuppertino en Californie. La conférence de presse est également suivie en ligne. Point d’orgue de la présentation un mini concert du groupe irlandais U2… A peine les 4 ont-ils fini de jouer que 500 millions d’abonnés à I-tunes reçoivent la chanson gratuitement dans leur bibliothèque. Un cadeau qui déclenche les foudres d’une profession toute entière… Déchaînement sur twitter et sur les réseaux sociaux des consommateurs qui n’ont rien demandé mais aussi plusieurs chanteurs: pour vous donner une idée ce tweet d’une chanteuse que j’aime bien Cybelle : « Allez U2 repartez d’où vous venez avec votre ego massif. * de U2. Ne vous imposez pas dans les affaires privées des gens. Ma musique, c’est mon affaire. Dégagez, vous me faites vomir avec vos produits marketing » Sans compter les millions de détenteurs de compte qui ne voulaient pas de U2 dans leur playlist.Résultat rétropédalage: I tunes a dû proposer un site pour ceux qui veulent se débarrasser de l’opus En réalité… l’ambition était toute autre… Pour U2, habitués des stades et des succès interplanétaires…cette association avec I tunes à 100 millions de dollars (chiffre avancé par le New York Times ) n’avait pas qu’une vocation d’auto-promotion. Pour U2, Bono en tête: il s’agit maintenant de sauver l’économie de la musique. Les ventes d’albums s’écrasent, les grandes maisons perdent 18 à 20% de chiffre d’affaires chaque année. On n’achète plus d’album mais juste deux titres sur internet. Et désormais, même les ventes d’Itunes baissent (12,5% de recul cette année) au profit des sites de partage comme Deezer ou Spotify. Conséquence pour les artistes: Apple leur reverse donc moins généreusement. Mais U2 ne compte rester sur ce fiasco de communication… et prépare un un nouveau coup avec APPLE, …** Oui le chanteur Bono en a déjà dévoilé les contours, même si la marque à la pomme est très silencieuse sur le sujet : Un album « Song of experience » est en gestation. Un nouvel album, sur un nouveau format inventé avec Apple, « impossible à pirater et qui propulsera l’art de l’album de la manière la plus puissante qui soit… » a expliqué Bono. Après les cassettes, les DATA tapes, les minidisques, voici donc une nouvelle révolution de l’économie musicale dans les éprouvettes en Californie. Elle devrait être présentée dans 18 mois à peu près en même temps que la tournée mondiale de U2.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.