Aujourd’hui les ports francs La semaine prochaine celui du Luxembourg va accueillir ses premières marchandises. Il a été inauguré la semaine dernière en grande pompe par les autorités luxembourgeoises.

Comment fonctionnent ces ports francs ? Et à quoi servent ces zones de stockage qui font des émules ? Je vais encore vous demander de vous imaginer en millionnaire. Ce matin vous avez donc des problèmes de riche : ce matin vous n’avez pas une fiat 500 mais plusieurs Maseratis, vous n’avez pas une reproduction de Van Gogh dans votre salon mais plusieurs pièces originales. Sans compter ces lingots ces diamants, ces bijoux…un cambriolage est si vite arrivé. Donc vous voulez mettre tout ça en lieu sûr. Et bien sachez qu’il existe une solution à votre problème à un vol de jet de Paris…le port franc du Luxembourg !A quoi ça ressemble ? A une sorte de prison. 11 000 mètres carrés. 4 étages de béton armé et de barbelés avec portes blindées pesant entre 5 et 7 tonnes.Accès sécurisés, tous sous vidéo surveillance. Vous y trouvez une soixantaine de coffres allant de 40 à 80 mètres carrés, 4 caves à vin d’une capacité de 750 000 bouteilles, tout ça avec un minimum d’oxygène pour éviter les risques d’incendie. Il y a même de quoi enfermer des animaux et conserver des produits pharmaceutiques. Mais surtout Eric, c’est le taux de TVA qui est intéressant pour vous, vous pouvez stocker vos trésors … sans être taxé. TVA 0. On voit tout de suite le genre de dérives que ça peut engendrer… Je vous vois venir, vous pensez trafic, dissimulation d’œuvres d’art, commerce illégal mais là, vous ne vous comportez pas en millionnaire Eric… vous êtes comme ceux qui dénoncent un no man’s land dangereux

Au contraire, le port franc, va contribuer à créer un cercle vertueux…Ecoutez c’est son propriétaire, l’homme d’affaire suisse Yves bouvier qui en parle le mieux.Alors convaincu ? En tous cas les Chinois n’ont pas de réticences, ils vont bientôt ouvrir un port franc de 700 000 mètres carrés… une zone également prévue bientôt à Paris, le R4, lieu parisien destiné à l’art…

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.