Dans le Wall Street Journal on apprend que le PDG d’une firme chinoise s’est offert un QG en forme d’USS Entreprise: un rêve devenu réalité.

Imaginez que votre vie au bureau ce soit ça: reculer l’impossible, embarquer tous les matins sur le vaisseau de Spock, mais sans être obligé de porter les maillots de corps moulant du capitaine Kirk. "Aller là où aucun homme n’est jamais allé…"

Et bien oui: un homme a décidé de réaliser ce rêve: embarquer tous les jours à bord de l’U.S.S Enterprise.

Il est Chinois, il s’appelle Liu Dejian, patron de Netdragon Websoft, une société qui développe des jeux vidéos sur internet . Le QG de son entreprise, à Fuzhou dans l’Est de la Chine ressemble à s’y méprendre à l’engin intergalactique de la série.

260 mètres de long, 100 mètres de large, 6 étages de haut.

Et surtout une grande sphère qui donne vraiment l’illusion que le bâtiment va décoller, jusqu’au moment où vous voyez les trois cours de tennis et le terrain foot attenant. L’investissement a coûté 89 millions d’euros et 4 ans de travaux pharaoniques, pour un chantier terminé en mai l’an dernier.

Question législation, on a le droit de construire des bâtiments inspirés de la science fiction à condition d’obtenir les droits des créateurs . Et dans ce domaine il faut bien avouer qu’en tant que Trekkie , c’est à dire fan de Star Trek, Monsieur Liu a fait les choses dans les règles de l’art.

Quand les cadres de sa compagnie ont décidé de valider les plans, ils ont passé un coup de fil à la chaîne américaine CBS, qui détient les droits de la série. La chaîne a d’abord cru à une grosse blague, avant de donner son feu vert, pour un montant dont on ne connaît pas le prix.

D’ailleurs, ce n’est pas l’unique fantaisie de Monsieur Liu. A l’intérieur de son vaisseau spatial siège d’entreprise il s’est fait construire un tyrannosaure Rex géant. Pas sûr que Spock aurait approuvé la compagnie.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.