vinyles
vinyles © CC Vanessa Bazzano

Le retour du vinyle, particulièrement probant en Grande Bretagne, on n’avait pas vu ça depuis 20 ans : les ventes de vinyle devraient atteindre cette année 1 million d’exemplaires.

Pourquoi on écoute les Artic Monkeys, parce que leur dernier album est sorti en digital, en CD, mais aussi en 33 tours.

Pourquoi on écoute Jack White ? Parce qu’il a fait la même la même chose …et …

Pourquoi on écoute Daft Punk, un extrait de Random Access Memories ? Parce que c’est le 33 tours qui s’est le plus vendu l’an dernier.

Au total, selon les chiffres officiels fournis par la Charts Company anglaise, 800 000 vinyles se sont vendus depuis le début de l’année. C’est 20 000 de plus qu’en 2013.

D’année en année, on est en passe de retrouver le niveau de 1996: dernier record en date de la vente de vinyles, avec les Fugees, "Killing me softly" :

Qu’est-ce qui explique ce phénomène?

D’abord, au Royaume-Uni, il existe depuis 2008 un événement qui a remis le vinyle au goût du jour: « The Record Store day ». 240 magasins anglais et irlandais qui vous font des réductions sur les vinyles.

Mais il y a aussi une autre façon aujourd’hui de percevoir le digital:le consommateur apprécie le côté pratique et le moindre coût, mais il apprécie aussi la musique comme un bien culturel . Payer 13 ou 14 euros le vinyle va lui permettre de conserver et collectionner ses disques et pas seulement de manière virtuelle.

Pour beaucoup, comme avec Instagram, on aime le côté jauni des photos, on aime le son plus chaud des microsillons.

Une tendance pas exclusivement britannique.

Mais Américaine, aussi. Et on a constaté le même phénomène en France à une bien moindre échelle : 471.000 disques vinyles vendus l’an dernier. C’est évidemment microscopique par rapport à la musique vendue en ligne et sur CD (1,4 % des albums écoulés l’année dernière, pour vous donner une idée).

Mais ce qui est intéressant, c’est de mettre cette tendance en perspective avec d’autres. Pour la première fois depuis 2003, les ventes d’i-tunes baissent au profit du streaming et les ventes de CD chutent aussi.

Ce qui veut dire que le consommateur est mûr pour un nouveau produit musical.

Le groupe de musique U2 est actuellement en train d’y travailler avec Apple. Ils promettent ce nouveau support pour 2015.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.