Le Ministre de l’Économie rencontre aujourd’hui l’homme qui est derrière Google X, l’homme des projets secrets de Google : Astro Teller.

Pour imaginer Astro Teller , vous prenez Daniel Morin , les mêmes chemises à carreaux, le même bouc poivre et sel, vous lui rajoutez des lunettes sur les oreilles et des Birkenstock sur les pieds et voilà, vous avez l’homme des projets les plus fous de Google , ce qu’il appelle ses « moonshots », c’est le concept à la base de tous ses projets: littéralement, ça veut dire « coups de lune », mais pour simplifier, on dira « poussières d’étoile ».

Voici comment Astro , vous avouerez qu’il porte bien son nom, l’explique devant les milliers de personnes qui se ruent à ses conférences :

En gros, vous prenez un problème de l’humanité, comme les accidents de voiture. Et bien Google va utiliser les voitures connectées pour régler ce problème.

Bref c’est l’utopie, l’idéal au service du progrès humain. Dans ce registre, les projets que l’on connaît peuvent effectivement faire rêver.

Les Google Glass vous les connaissez, les Google Cars on en a parlé, voici les Google Loon … les ballons gonflables. De gros ballons de baudruche qui vont vous connecter à la 3G .

Vous avez aussi Project Wind , c’est la livraison par drones, lesGoogle Len (des lentilles intelligentes pour les diabétiques avec un capteur qui permet de mesurer le taux de glucose de vos larmes à l’aide d’un capteur).

Et plus ambitieux encore, ce projet qui vient juste d’être signé avec la NASA : le nouvel ordinateur quantique dont les possibilités sont démultipliées, le HAL de l’Odyssée de l’espace, nouvelle génération.

Google dans le visuer de l'UE
Google dans le visuer de l'UE © REUTERS/Dado Ruvic / REUTERS/Dado Ruvic

Google dit vouloir faire avancer l’humanité, mais en coulisses ces projets suscitent de nombreuses réserves.

Son omniprésence dans les champs de la médecine de la communication, des transports et des déplacements, ouvrent la voie à un traçage permanent et exhaustif de nos vies queGeorge Orwell avait déjà pressenti.

En parallèle à ces interrogations se pose une autre question, plus immédiate : que fait Google pour écraser ses concurrents? Se servirait-il, entre autres, de son système d’exploitation Androïd , pour privilégier ses propres services au détriment des leurs ?

Aux États-Unis, la Federal Trade Commission, la FTC , vient d’ouvrir une enquête... Le progrès humain peut passer aussi par le fair-play, Emmanuel Macron le rappellera peut-être àAstro Teller tout à l’heure.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.