Un mois après Noël, c’est l'heure du bilan pour les fabricants qui cherchent à savoir quels jouets se sont vendus en 2013.

Première conclusion d'une enquête réalisée par le cabinet NPD: le marché français a résisté à la crise économique et il y a même eu une légère progression des achats de jouets.

Le Père Noël a gâté les petits Français, mais il est allé remplir sa hotte à l'étranger. Une star absolue cette année, c’est lui:

Furby, ou plus exactement le nouveau modèle « Furby 2.0 » . C'est un jouet américain produit par Hasbro. Une sorte de Gremlin turquoise mauve ou jaune, qui danse qui mange qui digère, en interaction avec vous par le biais d'une application. Vous pouvez apprendre à parler le Furbish. Si vous le câlinez, de grands cœurs s'allument dans ses yeux, et si vous voulez vraiment lui faire plaisir, sachez qu'il adore les chaussettes sales. Raz-de-marée en Europe.

Ensuite, dans les meilleures ventes, vous avez Storio 2, la tablette multimédia de V tech, groupe chinois, puis les poupées Monster High de Mattel (encore un américain), et enfin un jouet français, le Dobble, fabriqué par Asmodee.

Par rapport à ses voisins, le marché français du jouet se porte plutôt mieux .

En Italie, les ventes ont baissé de 3% et de 1% au Royaume Uni.

En France, on a acheté pour 3,2 milliards d’euros en 2013 de cadeaux de Noël, soit 0,7% de plus qu'en 2012.

Une bonne nouvelle pour les fabricants de jouets français?

Pas vraiment. Les jouets français étaient assez marginaux dans les rayons des grands distributeurs en décembre dernier. Il faut dire qu'il ne reste plus qu'une quinzaine de PME françaises qui fabriquent dans l'hexagone : Smoby, Corolle, Majorette, Trousselier, Vulli…

Mais les Asiatiques restent globalement les premiers fournisseurs de l'Europe (60%) contre 24% écoulés par les Européens eux-mêmes.

Ceci dit, plusieurs grandes enseignes -c'est le cas de la Grande Récré par exemple- ont organisé des opérations "Made in France" pour aider les Français à décoller.

En réalité, le défi des produits "made in France" se trouve maintenant ailleurs : dans le processus de fabrication et la robotisation.

Un petit Furby français, avouez que ça vous fait rêver…

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.