Mathieu Vidard nous explique ce matin pourquoi les mammifères marins sont si gros

Il ne vous aura pas échappé que c’est dans les mers du globe que l’on croise les créatures vivantes les plus imposantes. La baleine bleue remportant la médaille d’or du plus gros animal avec ses 30 mètres de long et ses 190 tonnes. Et sur le podium des géants de la planète, ce sont les mammifères marins qui squattent toujours les meilleures places et en particuliers les cétacés à fanons. Les fanons sont des dérivés dermiques, comme les cheveux et ils garnissent la mâchoire supérieure de la baleine. 

Depuis longtemps les paléontologues se demandent à partir de quand et pourquoi dans l’histoire de l’évolution, ces animaux ont commencé à grandir de façon aussi démesurée.  Les scientifiques avaient d’abord conclu que le gigantisme des baleines était un phénomène récent apparu il y a 3 millions d’années à une époque où la nourriture dans les océans s’était densifiée. Mais une des idées communément admises, était que les mammifères marins avaient pu grandir autant car la flottabilité de l’eau les avait libérés des contraintes de la gravité. Mais aujourd’hui de nouvelles hypothèses apparaissent.

Et quelles sont-elles ? 

Dans une étude publiée la semaine dernière, des chercheurs de l’Université de Stanford aux Etats-Unis affirment que les baleines n’auraient tout simplement pas d’autres choix que d’être grosses afin de supporter le froid des océans.  La taille XXL de ces animaux à sang chaud, leur permettrait d’abord de retenir la chaleur. Lorsqu’on sait que l’eau est 25 fois plus conductrice de froid que l’air, il est important d’être bien équipé pour survivre dans ce milieu ou le facteur de refroidissement n’est pas négligeable. 

Mais les baleines à fanons ont surtout un gros avantage, c’est qu’elles dépensent beaucoup moins d’énergie pour s’alimenter que leurs homologues cétacés à dents. Regardez une baleine bleue par rapport à une orque ou à un dauphin. La baleine bleue filtre tous ses aliments avec un calme olympien, ce qui la rend plus efficace et lui permet de devenir plus grosse que les mammifères marins à dents. Et le chercheur bioacousticien Olivier Adam, de rappeler que la morphologie des baleines à fanon est intimement liée à leur façon de s’alimenter. 

Et comment se nourrissent ces géantes justement ? 

En pompant l'eau en grande quantité afin de la propulser et de la filtrer à travers les fanons qui retiennent des milliards de micro-organismes, de petits crustacés ou de krill. 

La baleine ne mange que 3 mois par an. Le reste du temps sa couche de graisse épaisse lui permet de migrer et de se reproduire. Mais pendant les trois mois où elle se nourrit, les quantités englouties sont impressionnantes. On estime à plus de trois tonnes par jour, le poids de ses repas. Ces bêtes sont des goinfres et on les appelle même «  les engouffreuses ». Et à ce régime leur croissance corporelle bat tous les records.

Mais attention car le réchauffement climatique et la surpêche entrainent actuellement une diminution des ressources alimentaires des baleines à fanons. Et cette situation pourrait bien à terme, avoir des conséquences sur la taille de ces mamas des océans. 

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.