Ce matin dans l’édito carré, un épisode climatique de la Terre qui semble tout droit sorti d’un roman fantastique…

Et c’est même dans le passé de notre planète, un des événements les plus inouïs qui ce soient produits. Imaginez une époque extraordinairement froide pendant laquelle la Terre n’était qu’une boule de neige. Cette période de glaciation s’est même produite à trois reprises. 

La dernière en date a eu lieu il y a 635 millions d’années à l’ère du Néoprotérozoïque.  Vu du ciel, la Terre devait avoir l’allure d’une balle de golf ! La banquise s’étendait des pôles à l’équateur et la température moyenne fleuretait avec les -60°C ! L’épaisseur de la glace était telle que l’océan partiellement isolé de l’atmosphère, empêchait toute activité photosynthétique.  Et pourtant aussi incroyable que cela puisse paraître la vie a résisté à ce très long hiver.

Pendant longtemps personne n’y a cru à cette théorie du « SnowballEarth », la terre-boule-de-neige.  Mais aujourd’hui, les scientifiques s’accordent à dire qu’elle s’est bien produite, qu’elle a duré plusieurs millions d’années et  qu’elle a même paradoxalement joué un rôle essentiel dans l’explosion de la vie. 

Et quelle sont les cause de cet englacement ?  

La raison principale est liée à un contexte géologique très particulier qui a entraîné un effondrement du CO2 atmosphérique. Quelques centaines de millions d’années avant ce grand froid, il n’existait sur terre qu’un supercontient : la Rodinia. 

Après une longue période de stabilité cette énorme masse continentale s’est totalement disloquée en un point crucial : la bande tropicale du globe, entraînant dans son sillage des précipitations massives qui ont à leur tour provoqué un phénomène de très fortes érosions des roches. Cette érosion accrue a eu pour effet d’enfouir et de piéger le CO2 de l'atmosphère vers le fond des océans. Résultat : le climat est devenu glacial avec des températures proches de 2°C à l’équateur.

Pour le climatologue Gilles Ramstein qui a modélisé ces évolutions climatiques : la Terre s’est mis à ressembler à ces lunes glacées de planètes géantes qui donnent l'impression d'être figées à jamais. 

Mais comment ensuite la Terre est-elle sortie de cette glaciation ? 

Notre planète s’est déglacée grâce au volcanisme. Car dans cet environnement qui n’absorbait plus rien, les volcans eux ont continué à entrer en éruption émettant de très grandes quantités de CO2 dans l’atmosphère. Sous l’effet de l’accumulation de CO2 et d’un effet de serre très puissant, la terre s’est mise à décongeler. 

Bon tout ça a pris quand même pris des quelques millions d’années.  Mais ce qui est extraordinaire, c’est après la débâcle, la vie n’avait pas disparu. Bien au contraire, au sortir de ces glaciations, elle a repris son cours de manière rapide et spectaculaire avec un foisonnement des formes de vie. Et pourtant on ne comprend toujours pas comment les organismes photosynthétiques ont pu survivre aux conditions imposées par cette Terre-boule-de-neige il y a 635 millions d’années.  

Cette histoire passionnante fait la Une ce mois-ci du magazine Pour la Science.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.