Il y a quelques jours, la NASA donnait des nouvelles de Hunga Tunga-Hunga Hapaï, la plus jeune île volcanique du monde surgie des eaux en seulement quelques années. Située dans l’archipel des Tonga dans la ceinture de feu du Pacifique, des satellites français avaient observé son apparition en décembre 2014.

Naissance de l'île de Sutsey en Islande en 1963
Naissance de l'île de Sutsey en Islande en 1963 © Getty / Bettmann

Il y a quelques jours, la NASA, l’agence spatiale américaine donnait des nouvelles de la plus jeune île volcanique du monde surgie des eaux en seulement quelques années. 

Située dans l’archipel des Tonga dans la ceinture de feu du Pacifique, des satellites français avaient observé son apparition en décembre 2014. 

Haute de 120 mètres et d’un diamètre d’un kilomètre, cette île baptisée Hunga Tunga-Hunga Hapaï est née suite à l’éruption d’un volcan sous-marin. C’est la troisième fois seulement en 150 ans qu’un phénomène de ce type est observé. Ces îles sont de véritables trésors géologiques pour les chercheurs qui peuvent assister en direct à la naissance de nouveaux écosystèmes. 

Quelles sont les conditions requises pour l’apparition de ces îles ?

Il faut que la distance soit peu importante entre le volcan et la surface de l’eau : de quelques dizaines de mètres à peine. 

70% des volcans de la planète sont sous l’eau et pourtant, on en n’entend jamais parler. C’est parce qu’ils se trouvent à des centaines voire à des milliers de mètres de profondeur. 

Les jeunes îles qui nous intéressent sont donc formées par une succession d’éruptions sous-marine. Le choc entre le magma et l’eau engendre des jets de matière qui vont se superposer. Ce phénomène entre les projections volcaniques brûlantes et l’eau produit des argiles qui vont retomber dans la mer en constituant une sorte de béton naturel extrêmement résistant à l’érosion. 

L’île de Surtsey

Le géologue Arnaud Guérin a eu la chance de poser récemment le pied sur l’île volcanique de Surtsey en Islande, sortie du fond des océans en 1963. Il raconte que c’est la première fois à l’époque qu’a pu être décrite l’apparition d’une île sur toute sa durée. 

Désormais mythique, elle est d’ailleurs inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco et pour la préserver de l’impact humain, seule une poignée de scientifiques sont autorisés à la visiter. 

Ces laboratoires à ciel ouvert offrent l’opportunité extraordinaire d’observer un élément minéral sortir de l’océan et voir comment il va être colonisé par le monde vivant au fil du temps.

Quelles sont les premières formes de vie qui apparaissent sur ces îles? 

  1. Les bactéries, les graines et les poussières qui sont transportées par les vents. 

  2. Arrivent ensuite les mousses, les lichens et les insectes. 

  3. Les oiseaux marins viennent aussi très vite coloniser les lieux, leurs déjections faisant apparaître à leur tour…

  4. … de nouvelles espèces végétales. 

Le phénomène est exponentiel et surtout très rapide. La vie n’attend jamais très longtemps avant de se manifester. 

Sur l’île de l’archipel des Tonga, moins de quatre ans après son apparition, les scientifiques ont aussi noté la présence beaucoup moins réjouissante de déchets en plastique

Une observation tout à fait désolante si l’on considère ces îles comme des spécimens précieux. Mais il faudra de toute façon faire vite pour les observateurs car ces îles vierges sont vouées à disparaître en raison de l’érosion naturelle qui inéluctablement va les replonger dans le néant des océans. 

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.