Ce matin, vous nous signalez l’arrivée en ligne de l’intégrale de l’encyclopédie de Diderot et d’Alembert.

Oui et il s’agit Nicolas de la première édition numérique, collaborative et critique de cette encyclopédie, œuvre phare du siècle des lumières et qui représente la plus grande entreprise éditoriale de vulgarisation et de diffusion des connaissances. 

Imaginez : 28 volumes, 74 000 articles et les esprits les plus éminents de l’époque parmi lesquels Diderot, d’Alembert, Voltaire, ou Montesquieu et ce pauvre Louis de Jaucourt, que personne ne cite jamais et qui est pourtant le contributeur le plus prolifique puisqu’il a fourni à lui seul plus de 17 000 articles, soit 28 % du volume total des textes.  

Ce projet pharaonique de _Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers_qui s’est étalée sur une période de plus de 20 ans à partir de 1751 fait donc l’objet d’un travail de numérisation presque aussi titanesque avec une mise en ligne qui va être enrichie au fil du temps avec les commentaires rédigés par des spécialistes du monde entier.

Et pourquoi une telle entreprise aujourd’hui ? 

Et bien parce que les réflexions et les combats des lumières sur la place des sciences, sur la rationalité, ou contre l’obscurantisme, raisonnent plus que jamais dans nos sociétés animées par les mêmes questionnements. 

Dans l’encyclopédie, les philosophes et les scientifiques nous poussent à cultiver notre jugement en dénonçant la superstition et en imposant la vérité à tous les niveaux de la société : depuis les lois de l’état jusqu’aux plus petites découvertes techniques. 

Et nous aurions tort de nous priver de l’éclairage et des leçons prodiguées par l’esprit gourmand de nos ainés qui nous offrent des clefs pour affuter notre pensée critique. Car ces appétits féroces, curieux de tout, épris de libertés et intransigeants vis-à-vis des pouvoirs en place avaient la dent dure et l’humour bien acéré. Et malgré la censure qui a frappé cette arme politique; l’Encyclopédie est devenue le best-seller du 18 ème avec des ventes record dans les librairies du pays.  

Et quels sont les grands sujets qui sont discutés au fil des volumes ? 

Et bien ce qui marque l’époque c’est l’ébullition scientifique avec des débats très vifs qui rappellent ceux que nous vivons aujourd’hui. Plus d’un siècle avant le principe de la vaccination, l’un d’eux concerne l’inoculation de la petite vérole dans le but de prévenir les ravages de cette maladie… 

Les sciences physiques sont également un vrai champ de bataille pour définir si notre planète est aplatie ou non à ses pôles.

Tout cela dans une encyclopédie qui proposait déjà des liens hyper textes pour naviguer dans ses contenus et relier les matières et les connaissances entre elles.

Si vous avez envie de découvrir ce trésor national avec ses planches d’illustrations dans lesquelles vous pouvez zoomer à volonté,  il vous suffit d’aller sur le site Internet de l’ENCCRE hébergé par l’académie des sciences. 

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.