Ce matin dans l’édito carré, la toile qui s’enflamme depuis deux jours autour d’un objet interstellaire…

La comère C/2014 Q2 Lovejoy le 23 janvier 2015
La comère C/2014 Q2 Lovejoy le 23 janvier 2015 © Getty / Christophe Lehenaff

Et l’histoire commence en octobre 2017 lorsque un télescope basé à Hawaï détecte l’irruption d’un corps céleste

La découverte est tout à fait exceptionnelle : d’abord parce la trajectoire de cet objet, astéroïde ou comète, indique une provenance extérieur à notre système solaire, il s’agit donc du premier objet observé ayant une origine extrasolaire

Et puis sa forme très allongée, déduite selon la variation de sa luminosité, a été comparée à un cigare. Une étrangeté pour les astronomes fascinés par ce drôle de visiteur baptisé « Oumuamua » qui signifie en langue hawaïenne « le messager venu en éclaireur ». 

Cette découverte aux airs de science-fiction passionne les chercheurs qui veulent comprendre la nature exacte de ce petit point de lumière reparti depuis dans les profondeurs de la nuit. 

Et pourquoi reparle t-on d’Oumuamua depuis cette semaine ? 

Et bien parce que deux chercheurs de l’Université d’Harvard, Bialy et Loeb, signent à son sujet un petit article dans lequel ils concluent par un scénario pour le moins surprenant. 

Dans cet article qui paraitra le 12 novembre dans la revue Astrophysical Journal letters tout avait pourtant bien commencé puisque les deux scientifiques s’interrogeaient sur l’étrange accélération, non gravitationnelle, de l’objet lors de sa traversée de notre système solaire. Cette observation réalisée par une équipe d’astronomes a été publiée en juin dernier dans la revue Nature. Mais la raison de cette prise de vitesse soudaine est restée indéterminée. Une porte ouverte à la spéculation. Et comme un cheveu tombé sur la soupe – aux choux, les deux chercheurs d’Harvard proposent un scénario très exotique. Oumuamua pourrait être selon eux, je cite : « _une sonde totalement opérationnelle envoyée intentionnellement vers la Terre par une civilisation extraterrestre_. » Imaginez une sorte de vaisseau avec une voile solaire ! 

Depuis la publication de cet article, toute la toile se déchaîne autour de cette tapageuse proposition extra-terrestre ! 

Et comment expliquer une telle annonce sans aucun fondement ? 

Il ne faut pas aller chercher très loin pour comprendre qu’il s’agit en réalité d’un vrai coup de pub orchestré par l’un des deux signataires du papier : Abraham Loeb. Ce physicien théoricien reconnu et qui en 2012 a été classé par le magazine TIME parmi les 25 personnalités les plus influentes de l’astronomie ; est également très impliqué dans un projet financé par un milliardaire russe qui vise non seulement à mettre la main sur des intelligences extraterrestres, mais aussi sur de nouvelles planètes pouvant accueillir les humains. 

Abraham Loeb en est tellement persuadé qu’il glisse, le petit malin, des engins extraterrestres dans ses publications scientifiques pour filer le plus vite possible avant qu’il ne soit trop tard… Dans un livre de science-fiction la proposition aurait été excitante, mais dans un papier scientifique sans aucune preuve, c’est beaucoup plus gênant.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.