Les vents solaires ont envoyé ces derniers jours dans l’espace un grand flot de particules chargées électriquement et atteignant des niveaux d’énergie colossaux.

Rayons de soleil
Rayons de soleil © Getty

L’équivalent en puissance de millions d’explosions atomiques...

Il n’y a pas que sur terre que la nature se déchaine…

Depuis une semaine notre étoile manifeste une activité exceptionnelle entrainant des perturbations magnétiques sur notre planète. Et quand l’astre de feu décide de sortir de sa torpeur, mieux rester aux abris car c’est lui le King.

C’est donc le grand show là-haut avec numéros d’éruptions et tire de flux de particules ! Une superproduction à faire passer les velléités nucléaires du foufou Nord Coréen pour une minable bataille d’allumettes.

Les vents solaires ont envoyé ces derniers jours dans l’espace un grand flot de particules chargées électriquement et atteignant des niveaux d’énergie colossaux. L’équivalent en puissance de millions d’explosions atomiques.

Des vents qui mettent 8 minutes à nous arriver, comme l’ultra-violet qui vous fait rosir la peau comme un canard laqué.

De quoi donner des cauchemars à notre Marie Pierre Planchon. Mais que vient faire Marie-Pierre là-dedans ?

La météo de l’espace

Le temps qu’il fait sur le soleil est aussi important que la couleur du ciel à Gif sur Yvette ou à Saint Jean de Cuculle !

C’est d’ailleurs un évènement majeur qui a fait connaître la météo de l’espace aux terriens : la panne d’électricité historique qui a paralysé le Québec pendant l’hiver 89. A l’origine de cette panne, une gigantesque tempête solaire qui a entrainé la coupure des réseaux électriques, la fonte des transformateurs et la panne des ordinateurs. Un vrai choc pour nos sociétés informatisées qui découvrait l’effet dévastateur des colères de notre étoile !

Notre environnement spatial est régulièrement perturbé par les éruptions solaires

Lorsque vous êtes dans votre voiture, si le GPS indique une position décalée par rapport à l’emplacement réel de votre véhicule, vous devez cette bizarrerie au champ magnétique du soleil qui dévie les ondes de votre GPS.

Les opérateurs électriques et les assureurs ont les yeux rivés sur la météo de l’espace. Selon la NASA, une tempête solaire de grande ampleur entrainant la panne en série de satellites, pourrait coûter 3600 milliards de dollars !!!

[...] Et pour ceux qui se posent la question, le réchauffement climatique ou la série d’ouragans qui frappe actuellement l’Atlantique n’ont pas de lien avec les soubresauts du soleil.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.