Les mégalithes ont toujours fasciné ceux qui les ont approchées. Leur origine a suscité beaucoup de fantasmes. Tantôt attribuées à Gargantua, à des nains, à des fées et même à des extraterrestres, ces constructions ont aussi fait l’objet de nombreux débats et controverses chez les scientifiques.

Site mégalithique sur la côte ouest de l'île de Lewis, dans les Hébrides, en Écosse.
Site mégalithique sur la côte ouest de l'île de Lewis, dans les Hébrides, en Écosse. © Getty / Westend61

Une étude, qui vient tout juste de paraître dans la revue PNAS, revient sur l’expansion européenne des mégalithes à l’aide des datations effectuées au radiocarbone. Ce travail réalisé par une préhistorienne suédoise montre que l’on trouve ces édifices partout depuis l’Ecosse jusqu’à l’Espagne mais que les plus anciens d’entre eux ont été bâtis il y a près de 7000 ans sur toute la façade ouest de la France depuis l’estuaire de la Seine jusqu’à celui de la Gironde 

Et c’est la pointe de la Bretagne qui serait bien la région d’origine du phénomène mégalithique 4700 ans avant notre ère, donc bien avant la construction des pyramides d’Egypte, des druides et d’Obélix cet imposteur ! 

Menhirs & dolmens

Nous sommes au néolithique, une période marquée par la sédentarisation des populations. Et même si les hommes naviguent et se déplacent toujours beaucoup, les groupes construisent des villages pour s’y installer. C’est la naissance des sociétés agricoles. Les menhirs sont les premiers monuments à être construits parmi les mégalithes. Ces pierres levées seraient des lieux cérémoniels de rassemblement pour célébrer des événements ou fêter des membres du village. 

Arrivent en ensuite les dolmens 4300 ans avant notre ère. Ce sont des lieux de sépultures dédiés aux défunts afin de leur donner une place sur le sol que foulent les vivants. 

L’archéologue Luc Laporte fait remarquer que l’aspect rudimentaire de ces pierres est implicitement associé depuis longtemps au caractère supposément primitif des populations qui les ont édifiées. Or, ces hommes du néolithique ont été d’incroyables bâtisseurs avec des degrés de sophistication tout à fait insoupçonnés. Certains de ces monuments ont été construits de façon à provoquer des effets de corrections optiques pour donner l’illusion d’une verticalité parfaite. Il y aurait dans les mégalithes les prémices de l’architecture des monuments classiques. 

Difficile pourtant à imaginer en regardant un de ces cailloux au milieu un champ. Mais ces monuments résultent de projets architecturaux beaucoup plus élaborés qu’on ne l’avait imaginé

Est-ce que l’on sait exactement comment ces hommes ont pu dresser ces pierres monumentales? 

Des reconstitutions expérimentales ont été réalisées au cours des dernières décennies. Elles montrent que des blocs de pierre de plus de 30 tonnes pouvaient être soulevés et stabilisés grâce à des troncs en chêne placés sur deux rails démontables. L’élévation du bloc était réalisée grâce à de grands leviers actionnés en même temps par seulement quelques dizaines de personnes. On estime que plus de 35000 mégalithes ont été érigés en Europe. 

De toute évidence précise Luc Laporte, ils ont été construits pour durer. Et ils ont réussi leur pari puisqu’ils marquent toujours nos paysages aujourd’hui. 

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.