Qu'est-ce qu'une extinction de masse ? Comment se sont déroulées les précédentes ? Sur quelle échelle de temps et avec quelles conséquences ? Dans son édito carré, Mathieu Vidard revient sur les grandes extinctions de masse qui ont touché notre planète.

Les dinosaures, victimes les plus "connues" des précédentes extinctions de masse, n'ont pas eu les moyens d'agir contrairement à nous
Les dinosaures, victimes les plus "connues" des précédentes extinctions de masse, n'ont pas eu les moyens d'agir contrairement à nous © Getty / Mark Wilson

La semaine dernière, le rapport de l’IPBES révélait au monde entier le déclin sans précédent de la biodiversité avec ce chiffre marquant d’un million d’espèces animales et végétales menacées d’extinction au cours des prochaines décennies. 

Pourtant la crise de grande ampleur qui se profile à l’horizon n’est pas la première à s’être produite sur notre planète. La différence de taille étant que l’homme est aujourd’hui le seul responsable

Pour se donner une idée de ce qui nous attend, on peut revenir quelques millions d’années en arrière.

Car si les espèces sont en train de disparaître aujourd’hui à un rythme alarmant, depuis 500 millions d’années d’autres extinctions de masse ont eu un impact colossal sur l’effondrement de la biodiversité.

Qu’est ce qui définit une extinction de masse? 

Une diminution très importante du nombre d’espèces avec des pertes allant jusqu’à 90% de tous les animaux et végétaux. 

On considère que la biodiversité actuelle ne représente que 1% de toutes les espèces qui ont vécu sur Terre dans le passé. Cela signifie que 99% d’entre elles se sont éteintes au cours de crises précédentes.

Ces grandes extinctions auraient été au nombre de cinq : 

  • La plus ancienne connue remonte à 445 millions d’années. A l’époque c’est un gros coup de froid qui est fatal à 70% des espèces. Dans les océans l’eau se congèle en entraînant une chute du niveau de la mer et la disparition d’organismes marins tels que les brachiopodes ou les trilobites.
  • Il y a 365 millions d’années a lieu une nouvelle crise dans les océans avec un épuisement de l’oxygène. En cause probablement un changement climatique ou l’impact d’un astéroïde. 75% des espèces de la planète sont rayées de la carte. 
  • Il y a 250 millions d’années se produit la crise biologique la plus dévastatrice de toute l’histoire de la Terre. Une véritable apocalypse du vivant. Un bombardement d’astéroïdes couplés à des éruptions volcaniques déciment 95% de toutes les espèces marines et terrestres. Il fait plus de 50 degrés sur Terre. Les insectes et le couvert végétal sont presque totalement anéantis.
  • Il y a 200 millions d’années rebelote avec une crise majeure qui envoie aux oubliettes 70 à 80% des espèces. 
  • Il y a 65 millions d’années à lieu la plus célèbre de toutes les crises

L’extinction du crétacé avec un astéroïde qui a lui seul entraîne la disparition des dinosaures. Mais c’est une  chance pour les mammifères qui vont enfin pouvoir s’épanouir. 

Les crises précédentes se sont déroulées sur des échelles de temps très longues de plusieurs milliers d’années.

Alors qu’au rythme actuel les scientifiques estiment qu’il ne faudra pas plus de quelques siècles pour que l’homme fasse disparaître 3/4 des espèces présentent sur notre planète. 

La différence avec les dinosaures, c’est que nous avons encore les moyens d’agir pour inverser la tendance et ne pas engloutir la biodiversité qui nous entoure dans cette sixième extinction de masse.

Aller plus loin

LIRE | Un million d’espèces sont menacées d’extinction, selon le rapport de l'ONU sur la biodiversité

LIRE | Rapport biodiversité : changer le système, pas le climat

LIRE | Moins consommer, moins gaspiller, changer de fiscalité : les préconisations pour sauver la biodiversité

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.