Ce matin dans l’édito carré les secrets du mouvement de danse impossible de Michael Jackson.

Oui et souvenez-vous d’abord de ce titre : « Smooth Criminal »

Extrait
 

Extrait de l’album « Bad » en 1987 Michael est au sommet de sa gloire. Il a déjà hystérisé la planète en glissant sur le sol avec son Moonwalk. 

Mais là, il monte encore d’un cran dans la stratosphère chorégraphique, en se penchant 45 degrés en avant tout en gardant le dos raide comme une tige. 

Un mouvement de danse surnaturel défiant les lois de la gravité. Vous avez surement en tête l’image de cette posture que le roi de la pop reproduisait lors de ses concerts partout dans le monde.

Hier, trois neurochirurgiens travaillant à l’institut universitaire de médecine de Chandigarh en Inde publiaient un article dans lequel ils posaient cette question majeure:

Comment Michael Jackson a-t-il défié notre compréhension de la biomécanique de la colonne vertébrale ?

Article publié dans le Journal de Neurochirurgie avec schémas à l’appui.

La trajectoire antigravité de Michaël Jackson
La trajectoire antigravité de Michaël Jackson / Dr. Manjul Tripathi / JOURNAL OF NEUROSURGERY PUBLISHING GROUP

Habituellement lorsque le commun des mortels veut se pencher en avant, la flexion repose sur les articulations de la cheville, le dos perdant sa capacité à maintenir le centre de gravité. 

Dans ce cas de figure, la pression se déplace vers le tendon d’Achille ce qui limite considérablement la courbure vers l’avant surtout si vous voulez gardez une posture droite. Les meilleurs sportifs peuvent atteindre 25 à 30° d’inclinaison lorsque Michael, lui tutoyait les 45° ! 

Des générations de danseurs se sont entêtés à reproduire son mouvement, échouant la plupart du temps lamentablement. Et nos chirurgiens indiens ont vu passer dans leur pratique clinique plusieurs fans de la star avec des blessures musculo-squelettiques allant de la déchirure du tendon à la fracture cervicale. N’est pas Michael qui veut ! L’étude met justement en garde contre toute tentative potentiellement nuisible. Tout en précisant que Michael Jackson avait aussi un secret bien caché… 

Et où ça ? 

Dans ses souliers ! En effet, l’inclinaison de l’interprète de  « Smooth Criminal » a reçu le coup de pouce d’une chaussure spéciale qu’il avait développée et fait breveter. Des chaussures montantes qui tenaient fermement la cheville de Bambi avec dans les talons une fente qui se fixait dans des rivets solidement posés sur la scène. 

Alors vous allez me dire « han mais c’est nul, le Jackson il s’est bien foutu de nous avec ses talonnettes magiques »…. 

Sauf que même avec le maintien de son pied au sol, Michael penchait son corps au-delà des limites de la  physiologie. 

Le mouvement reste incroyablement difficile à reproduire et il requiert une puissance athlétique majeure avec une colonne vertébrale et des muscles inférieurs renforcés. 

Vous pouvez essayer, je vous fournis les chaussures…. 

Michael était surhumain……. sauf le jour où la gravité s’est rappelée à son bon souvenir… 

En effet lors d’un concert à Moscou en 1996, l’un de ses deux talons a lâché… Too Bad ! 

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.