Ce jeudi 24 septembre 2020, dans L’Édito carré, on se demande si la terre est une planète unique dans l’Univers ou si au contraire elle est totalement banale…

Une autre Terre existe-t-elle ?
Une autre Terre existe-t-elle ? © Getty / Science Photo Library - ANDRZEJ WOJCICKI

La scène se déroule le 6 octobre 1995 à Florence en Italie. Les médias du monde entier se pressent à la conférence où va être annoncée l’une des découvertes les plus stupéfiantes du XXème siècle.  

Les astrophysiciens, Michel Mayor et Didier Queloz, qui en sont à l’origine, n’en mènent pas large. Car même après avoir vérifié et revérifié leurs calculs, ils craignent toujours d’avoir commis une erreur. C’est donc le cœur battant qu’ils s’avancent vers les micros et font leur incroyable annonce en prononçant cette phrase :  

Nous avons découvert la première planète située en dehors de notre système solaire. Elle s’appelle 51 Pegasi b.

Cette découverte a valu aux deux chercheurs le prix Nobel de physique l’année dernière, en 2019.  

Et certains ont même comparé ce 6 octobre 1995 au jour où Christophe Colomb a posé pour la première fois le pied sur le Nouveau Monde. Car c'est bien d'un « Nouveau Monde » dont il s'agit puisque désormais on sait qu'il existe dans l'Univers d'autres planètes que celles du système solaire. La moisson, depuis, a été fabuleusement riche et vingt-cinq ans plus tard, le nombre d'exoplanètes identifiées dépasse les 4000. Mais depuis leur découverte, ces planètes d’une très grande diversité posent aussi une question à la fois fascinante et vertigineuse.  

Laquelle ? 

Sur ces milliers de nouveaux mondes, y en a-t-il qui pourraient être habitables et abriter une forme de vie complexe comme sur la Terre ?  

Pour cela, il faudrait des planètes situées ni trop près ni trop loin de leur étoile, juste à la bonne distance pour que de l'eau à l'état liquide, ingrédient indispensable à l’émergence de la vie, puisse se trouver à leur surface. 

On sait maintenant que la plupart des étoiles de notre galaxie sont entourées de planètes, ce qui veut dire qu’il en existe des centaines de milliards. Il semblerait donc assez incroyable que dans toute cette diversité seule notre planète abrite la vie ?   

Et pourtant pour le moment notre monde reste absolument unique dans l’Univers.  

Comme l’explique le magazine Ciel et Espace ce mois-ci « notre système solaire lui-même n’a pas d’équivalent. Nous ne connaissons toujours pas d’étoiles comme notre soleil entouré de planètes rocheuses sur des orbites tempérées cerclées elles-mêmes par des planètes géantes à plus grande distance ».  

Comment donc une vie aurait pu se développer ailleurs et surtout comment maintenant la détecter ? Heureusement, dans les années à venir, de nouvelles générations de télescopes et des observatoires géants devraient nous permettre de caractériser l’environnement d’un nombre croissant d’exoplanètes et peut-être nous dire enfin si la Terre a des jumelles perdues quelque part dans l’immensité du cosmos ou bien si notre planète est donc in fine tristement banale.  

La Terre est-elle unique ? Ce sera le dossier de La Terre au Carré cet après-midi de jeudi 24 septembre 2020.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.