Ce matin dans l’édito carré vous vous intéressez à l’intelligence des corbeaux…

Oui Nicolas car il faut dépasser cette épouvantable réputation d’oiseaux croque mort qui colle au plumage de cet animal et se pencher plutôt sur ses étonnantes capacités.

Les corbeaux obtiennent en effet des résultats époustouflants dans les tests d’apprentissage, d’attention et de résolutions des problèmes. 

A tel point qu’une société néerlandaise fleurant le bon filon, a décidé de les dresser à ramasser les mégots de cigarettes en les déposant dans des bacs prévus à cet effet en échange de cacahuètes. 

Bon… les ornithologues sont sceptiques car le corbeau n’aime pas qu’on le prenne pour une buse et il peut très bien se débrouiller seul pour trouver mieux que des cacahuètes. Outre la toxicité des mégots pour les volatiles, on ne peut que déplorer l’Uberisation des corbeaux au profit des êtres humains qui pourraient au passage leur épargner cette corvée en s’occupant eux-mêmes de leurs clopes.   

Les corvidés peuvent donc faire mieux que ramasser des mégots

Mais oui et d’ailleurs ces oiseaux qui préfèrent parfois les noix aux cacahuètes ont trouvé un moyen très efficace de les casser. Certains de nos auditeurs ont peut-être déjà observé des corneilles postées au-dessus de feux tricolores, attendre que le feu passe au rouge pour faire tomber leur noix devant les roues du véhicule et attendre que le feu repasse au rouge pour emprunter le passage piéton et aller chercher le biscuit apéritif débarrassé de sa coque. 

Pour se nourrir les corvidés font preuve d’une intelligence remarquable avec des capacités de planifications étonnantes. La chercheuse Valérie Dufour qui s’intéresse aux mécanismes cognitifs chez les animaux a observé des prouesses chez le corbeau qui dépasse parfois en rapidité et en efficacité celles des primates.

Les grands corbeaux peuvent ainsi patienter plusieurs minutes dans l’espoir d’échanger un pauvre morceau de pain contre du raisin ou de la saucisse. 

Plus l’aliment est attractif et plus le corbeau peut attendre. Un signe d’intelligence émotionnelle qui implique la maîtrise de soi puisque ces oiseaux arrivent à établir un rapport entre la qualité de la denrée et le coût lié à l’attente.   

Les corbeaux peuvent aussi utiliser des outils. Comme le corbeau calédonien qui fabrique des sortes de « hameçons » avec des branches pour attraper des larves planquées dans les trous ou dans les fissures. Et il peut même mettre ses outils de côté pour les réutiliser et montrer à ses congénères comment les fabriquer ! 

Mais alors si cet oiseau est si intelligent pourquoi a t-il si mauvaise réputation ?

Et bien sans doute parce qu’on lui reproche de ne pas chanter Nicolas ! Et pourtant… Valérie Dufour va bientôt publier une étude dans laquelle elle apporte la preuve que les corvidés ne font pas que croasser et possèdent au contraire un répertoire vocal très étendu. 

Grâce à ses deux corbeaux baptisés Nina Simone et Britney Spears, elle a découvert qu’ils étaient capables de vocaliser, d’avoir du rythme et d’improviser. Tout pour plaire à André qui arrive et qui pourrait bientôt composer le premier album de ces nouvelles stars de l’éthologie.  

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.