"Le Jour de la Nuit" est une opération de sensibilisation à la pollution lumineuse, à la protection de la biodiversité nocturne et du ciel étoilé

Pollution lumineuse en Chine
Pollution lumineuse en Chine © Getty / Feng Li

Pourquoi Haïti est-elle l’île du Diable ? Quand ce n’est pas un tremblement de terre, c’est un cyclone qui gifle et plaque le pays au sol, le pourrit de misère avec sa seringue de choléra en embuscade. Une île dans l’œil du cyclone, autrefois poignardée de dictateurs. L’avenir d’un jeune, majorité de la population, est de servir de main-d’œuvre de Saint-Domingue. Pas de matière premières qui intéressent les occidentaux... alors oui, de l’empathie ! Mais : "Aide toi, qui n’a plus de toit et le ciel t’aidera peut être".

Comment être aussi croyant et aussi délaissé par Dieu ?

Messerne Sagesse est un jeune qui a créé Cinécolo-Haïti, un festival qui sensibilise à l’environnement, en disant l’importance de l’acte de replanter pour lutter contre l’érosion. Il a tout compris de la symbiose, de l’unicité, de l’aspect holistique de l’environnement. Il fait passer des messages à ses petits frères ; aujourd’hui, on ne peut joindre personne. Il sourit quand on lui dit qu’on a un débat sur les voies sur berge à Paris. A bientôt j’espère.

Sherider Anilus, 28 ans, et sa fille Monica, neuf mois, assises à l'endroit où leur maison s'est effondrée pendant le séisme de janvier 2010 dans le quartier national du Fort à Port-au-Prince, Haïti.
Sherider Anilus, 28 ans, et sa fille Monica, neuf mois, assises à l'endroit où leur maison s'est effondrée pendant le séisme de janvier 2010 dans le quartier national du Fort à Port-au-Prince, Haïti. © Getty / Chip Somodevilla

Ce 8 octobre est un samedi un peu inhabituel. On a envie de dire "Chéri(e), baisse un peu l'abat-jour !" ; non pas en raison d'un brusque retour de fougue printanière, mais parce que c'est "Le Jour de la Nuit". Mais qu'est-ce donc que ce "Jour de la Nuit" ? Eteindre ses lumières pour rallumer les étoiles.

Une opération qui, avec ses nombreuses manifestations partout en France, cherche à sensibiliser aux effets de la pollution lumineuse, tout en gardant un œil sur la protection de la biodiversité nocturne et du ciel étoilé.

Sous la voie lactée
Sous la voie lactée © Getty / MAVROUDAKIS FOTIS PHOTOGRAPHY

Quant à l'argument sécuritaire, il s'éteint de lui-même quand les statistiques de la police précisent que 80% des cambriolages et des agressions ont lieu en plein jour.

C'est donc une initiative plutôt chouette qui ne s'adresse pas qu'à ceux que le noir effraie. Chouette … effraie ?! (Je sous-titre pour mon réalisateur car c’est l’heure de la digestion pour tout le monde... et il fait à peine la différence entre une cigogne et une hirondelle !). Il est même possible qu'à la faveur de cette nuit retrouvée, certains en profitent pour faire la tournée des grands ducs.

Hiboux, chauve-souris, papillons nocturnes, oiseaux migrateurs - magnétite dans le cerveau - qui s’orientent aux étoiles, et non aux lampadaires qui éclairent le ciel. Tout ce grand monde de la nuit qui ne sort pas des boîtes de nuit de la coke plein les narines ; tous, ils signent et disent oui au Jour de la Nuit, et les étoiles aussi.

Grand Duc d'Amérique
Grand Duc d'Amérique © Getty / DeAgostini

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.