On a fêté, hier le 1er mai, le travail. Une fête un peu tristounette, et pas seulement à cause de la pluie. La météo n'était pas la principale explication à la maigreur des cortèges.

Le cortège FNJ au sein défilé du FN, le 1er mai 2012 à Paris
Le cortège FNJ au sein défilé du FN, le 1er mai 2012 à Paris © / http://bit.ly/1xyJ32O
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.