Le Congrès du Parti socialiste a démarré depuis hier soir à Poitiers. Avec au menu, un plat de résistance important: la réforme fiscale.

Un plat bien roboratif qui figure en bonne place dans la motion majoritaire du PS, celle emmenée par Jean-Christophe Cambadélis et qui fixe donc la ligne politique de la majorité parlementaire. Et dans cette réforme fiscale, il y a deux aspects essentiels: la fusion entre l'impôt sur le revenu et la CSG, et puis le retour de la retenue à la source...

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.