C'est la bonne surprise de la semaine: la France a donc connu une croissance de 0,6 % sur le premier trimestre de cette année. Et c'est beaucoup mieux que ce à quoi on s'attendait. Les économistes avaient annoncé + 0,4 %, c'est donc une vraie bonne surprise. Tant mieux. Bon, il ne faut pas en faire trop non plus, et tomber dans un optimisme béat et dans une sorte d'euphorie comme on a pu l'observer ici ou là das les médias. Il y a plusieurs bémols à apporter à cette performance, tant sur la forme que sur le fond...

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.