Le nouveau Premier ministre irlandais, Leo Varadkar, essaie d'éviter l'écueil d'un référendum sur la légalisation de l'avortement qu'il avait pourtant promis pendant sa campagne.

c'est difficile à croire, mais même après le Brexit l'an dernier, même après la Catalogne cette année, il y a encore des dirigeants en Europe assez courageux – ou assez inconscients, au choix – pour organiser des référendums. C'est le cas du Taoiseach irlandais, vous voyez ce que je veux dire ? Non ? Taoiseach, en gaélique, cela veut dire « le chef » et c'est comme cela qu'on appelle le premier ministre en République d'Irlande. Leo Varadkar, donc, est le Taoiseach irlandais, il dirige le parti de centre droit Fine Gael, et il a décidé d'organiser un référendum sur la légalisation de l'avortement. La date précise n'est pas encore fixée, mais il devrait avoir lieu en mai ou juin prochains, et inutile de vous dire que dans un pays aussi catholique que l'Irlande, même si l’Église y est beaucoup moins influente qu'avant, c'est un sujet qui reste explosif....

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.