Anthony Bellanger nous emmène ce soir à Caracas où le régime est, une fois de plus, critiqué par toutes les capitales européennes...

J'ai l'impression de tenir le carnet de bord d'une catastrophe annoncée : cette fois-ci, c'est Liliana Tintori qui s'est vue confisquer son passeport à l'aéroport alors qu'elle s'apprêtait à s'envoler pour l'Europe. Liliana Tintori, ce n'est pas n'importe qui : Elle est l'épouse de Leopoldo López, ancien maire de Caracas et surtout un des principaux opposants au régime de Nicolás Maduro. Mais elle est aussi devenue, pour elle même, l'emblème de l'opposition : son courage en a fait une sorte de Pasionaria. Elle est jeune, tenace, elle sait parler aux médias et cette tournée européenne était une occasion de donner un visage à cette opposition. Elle devait rencontrer Emmanuel Macron à Paris, Mariano Rajoy à Madrid ou encore Angela Merkel à Berlin. Donc, en résumé, Liliana Tintori est interdite de voyager, jusqu'à nouvel ordre, et effectivement l'ensemble des capitales européennes ont protesté avec une certaine véhémence. Caracas répond qu'elle était convoquée devant un juge pour mardi...

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.