Rien ne va plus entre Washington et Ankara.

La semaine dernière, les autorités turques ont arrêté un employé local du consulat américain à Istanbul. Il est inculpé pour espionnage et appartenance au mouvement terroriste de Fethullah Gülen,, le cerveau présumé du coup d’Etat raté du 15 juillet 2016. Une accusation sans fondement selon le département d’Etat américain. Quatre jours plus tard, Washington a répliqué en suspendant la délivrance de visas depuis la Turquie. Puis ,cela a été au tour de la Turquie de suspendre les visas sur le sol américain. Bref, c’est l’escalade.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.