Mikhaïl Saakashvili, « Micha » pour les intimes, un personnage assez hors du commun, comme seul le post-communisme sait en produire.

Il est géorgien, il a fait ses études en Ukraine puis à l'université Columbia à New York, où il a attrapé le virus de la démocratie. Lorsque la Géorgie, ex-république soviétique, a mené sa révolution des roses, en 2003, il s'est fait élire président et a mené tambour battant des réformes tout à fait radicales, qui ont produit des résultats impressionnants en termes de croissance et de lutte contre la corruption. Micha est alors devenu le chouchou des Occidentaux. Malheureusement les Géorgiens se sont un peu lassés de son radicalisme et les choses se sont gâtées. Son successeur l'a poursuivi pour abus de pouvoir et Micha a jugé plus prudent de quitter le pays....

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.