Anthony Bellanger nous emmène en Afrique anglophone ce soir où la « guerre des perruques blondes » bat son plein...

Du Ghana au Kenya, du Zimbabwe au Malawi, bref dans toute l'Afrique anglophone et anciennement colonisée par la Grande-Bretagne, une « guerre des perruques blondes » fait effectivement rage. En fait, ces « perruques blondes » en crin de cheval sont celles portées par les juges et les avocats de la plupart de ces pays africains à l'imitation des mêmes accoutrements portés par les juges et avocats britanniques depuis le règne de Charles II au XVIIè siècle. Il n'y a pas que les perruques, il y a aussi les jabots de dentelles froufroutantes et les robes rouges pour les juges, noires pour les avocats. Sauf que ces atours affriolants ont été en grande partie abandonnés au Royaume-Uni, en Australie ou en Nouvelle Zélande. En clair, il n'y a plus qu'en Afrique, où cet uniforme persiste encore. Or, s'il y a bien un endroit où cet héritage colonial est particulièrement ridicule et inconfortable en plus, c'est bien l'Afrique. Imaginez : des juges ghanéens ou kényans en perruques blondes...

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.