Anthony Bellanger revient sur l’attentat qui a eu lieu hier en Ukraine. Une bombe a bien failli tuer un député ukrainien...

Un député d'extrême-droite, très violent verbalement avec la Russie, a échappé de peu à la mort. Il sortait d'une émission de télévision et une bombe a été déclenchée à distance à côté de son véhicule. Depuis un an et demi, c'est le cinquième attentat ciblé à la voiture ou à la moto piégé. Ces événements semblent se rapprocher, le dernier ayant eu lieu en septembre après avoir tué un militaire.

En Juillet 2016, c'était un journaliste ukrainien. En mars et juin cette année, deux officiers des forces de sécurité ukrainiennes y ont laissé leur vie. Dans tous les cas, la sophistication de ces attentats et les cibles pointent dans la direction de Moscou.

C'est d'autant plus vraisemblable que Vladimir Poutine s'est exprimé récemment sur l'Ukraine, laissant planer, comme à son habitude, des menaces à peine voilées. Le président a dit craindre pour l'Ukraine « une situation à la Srebrenica ».

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.