Ce soir Anthony Bellanger nous emmène au Brésil où la justice a suspendu une des décisions les plus controversées du président Temer..

C'était le 24 août dernier : le président Michel Temer a totalement surpris les Brésiliens soucieux d'environnement en signant un décret incroyable : d'un trait de plume, il rendait exploitable par des compagnies minières la réserve de Renca. Pour vous donner une idée de l'importance de cette décision : la réserve de Renca, ça se trouve au nord du pays, non loin de la Guyane française. C'est surtout grand comme le Danemark et sa couverture forestière est intouchée parce que protégée. Or on sait que ce bout d'Amazonie recèle d'importante réserves d'or, de fer ou de cuivre. Ce décret était donc un permis de prospecter et d'exploiter. Tous les défenseurs de l'environnement ont hurlé, expliquant que même la dictature n'avait pas osé. Et c'est un juge fédéral, saisi pour l'occasion, qui a suspendu hier « toute éventuelle mesure administrative fondée sur le décret ». Le gouvernement a aussitôt fait appel de cette décision qui reste tout de même suspensive.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.