La capitale somalienne a été le théâtre de deux terribles attentats en deux semaines.

Le premier attentat, le 14 octobre, est le pire jamais commis en Somalie, plus ou moins, en guerre civile depuis 1991. Pourtant, dans ce pays, il n’y a qu’une seule religion, l’islam sunnite, une seule ethnie, pas de tribus, et une seule langue, le somali. Il n’y a pas de pétrole non plus. Tout a éclaté après la chute de Siad Barré, le dictateur du pays jusqu’en 1991. Depuis, c’est la guerre de tous contre tous pour le pouvoir.

318 morts d’un seul coup dans l’explosion d’un véhicule bourré d’explosifs, dont l’effet a été décuplé par un camion citerne qui a ravagé le centre-ville. Puis, ce dimanche, 27 morts dans l’attaque d’un hôtel en face de la présidence.

Qui est à l’origine de ces attentats ?

Qui sont les Chebab, le groupe djihadiste somalien affilié à Al-Qaida ? 

Retour sur l'opération et l'intervention militaro-humanitaire en 1992

La présence des forces spéciales américaines. 

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.