Un analyste de l'opinion mais qui est aussi le dirigeant d'une petite entreprise pose une question forte qui s'adresse à chacun de nous : qui dans cette crise aura été là ?

Qui est à la hauteur en ces temps d'épidémie
Qui est à la hauteur en ces temps d'épidémie © AFP / Frederic DIDES / Hans Lucas

Je me fais le porte-parole du patron d’une petite entreprise. Son texte est publié dans Les Echos. Bernard Sananès dirige Elabe, un institut de sondages et de conseils, mais en ce moment il est d’abord à la tête d’une société avec quelques collaborateurs qu’il faut faire vivre. 

La question qu’il pose est forte et nous pouvons en réalité tous nous la poser. Qui, dans nos collègues de bureau, qui dans les entreprises, qui dans nos familles, qui dans le tissu social, qui chez les responsables politiques, qui à la fin se sera montré à la hauteur ? Qui au contraire aura déçu ? 

Certaines réponses sont faciles : les soignants auront été là, les salariés de la distribution aura été là, des métiers essentiels auront été assurés. 

Et l’économie alors ?

Ces jours-ci des milliers d’artisans, de commerçants, de petits industriels, de professionnels libéraux savent qui, aujourd’hui, est là quand dans le confinement, il ne rentre plus un euro de chiffre d’affaires. Ils savent ce que leur a dit le banquier qu’ils connaissent bien. Les clients dont ils sont les sous-traitants, les fournisseurs, sont-ils à la hauteur -ou pas ? Car après les Gilets Jaunes et les grèves sur la retraite, c’est un troisième choc d’une violence inouïe. 

Plus largement, quelles entreprises, quelles marques, se montrent sous leur bon jour, ont de bonnes idées ? Qui à l’inverse ne fait pas grand-chose ou, pire, n’a pensé qu’à faire sa com ou à son cours de bourse ? 

Dans chaque lieu de travail, bien au-delà du secteur privé, chaque en définitive s’interrogera : mon patron s’est plutôt bien comporté – ou pas.

Et dans la sphère publique ?

Les parents confinés auront sans doute leur idée sur ceux qui ont été des bons enseignants... 

Mais la question concerne aussi les politiques, du niveau local au niveau national, qui vont être jugés plus sur leurs actes que sur leurs paroles. Chacun de nous aura son avis : président, Premier ministre, ministre de santé, celui de l’économie, les autres, sont-ils à la hauteur ? 

Au total, vient déjà, on l’entend avec cette commission d’enquête qui démarre aujourd’hui, vient déjà le temps des questions sur ce qui a été fait avant la crise sanitaire pour l’imaginer et la préparer. Mais pour l’instant, 40 millions de Français adultes regardent ceux qui sont (ou non) à la hauteur dans la crise.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.