Evénement à Wall Street jeudi, Apple a franchi la barre des 1.000 milliards de dollars en Bourse

C’est un événement hautement symbolique puisqu’Apple est la première entreprise américaine à l’avoir fait. 

Jusqu’ici, seule Petrochina, la compagnie pétrolière chinoise, y était parvenue avant elle. 

Alors qu’est-ce que cela veut dire ? Eh bien cela signifie qu'Apple vaut mille milliards et qu’elle est aujourd’hui la plus grosse entreprise cotée au monde. Mille milliards de capitalisation boursière, je ne sais pas si tout le monde se rend compte de ce que cela veut dire.

Je vais vous donner quelques exemples : mille milliards c’est 65.832.784 Twingo Zen ; c’est aussi 4.723 fois le prix de Neymar, le joueur de football le plus cher de l’histoire ; et c’est encore 58.431.693 années de Smic ... 

Bref, à lui seul, Apple pèse autant que les 10 plus grosses valeurs de l'indice CAC 40, c’est-à-dire LVMH, Total, L'Oréal, Sanofi... et j’en passe. 

Apple cumule les chiffres démesurés

Apple détient le record du monde de profits pour une entreprise cotée, avec vingt milliards de dollars sur le seul dernier trimestre 2017. L’entreprise est aussi assise sur 250 milliards de dollars de cash qui lui servent notamment à racheter des actions. Ce qui a d’ailleurs pour effet de gonfler artificiellement son cours de Bourse.

L’autre secret d'Apple c’est d’avoir su fabriquer des produits qui ont atteint le rang d'icône pour les consommateurs. On ne peut pas franchement dire qu’Apple ait inventé quoi que ce soit, les baladeurs MP3 ou les tablettes. Apple, c’est surtout le roi du marketing.

Finalement on aurait mieux fait d’acheter tous des actions Apple plutôt que des iPhones. Si vous vous posez la question de savoir combien d'argent vous auriez gagné en Bourse, si au lieu d'acheter tous les nouveaux produits Apple, vous aviez à chaque fois utilisé cet argent pour acheter des actions Apple, la réponse est : 283.195 dollars, selon les calculs du quotidien Les Echos.

Ca fait réfléchir, non ? D’autant plus qu’acheter tous les produits d’Apple : l’iMac, l’iPhone, l’iPod, l’iPad, etc, cela représente un investissement qui dépasse à peine les 6.000 dollars.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.