François Fillon, candidat désigné par la primaire de droite, est l'invité de la matinale Grand Format de France Inter. Il répond sur le volet économique de son programme.

François Fillon lors du Grand Débat
François Fillon lors du Grand Débat © AFP / Lionel BONAVENTURE

François Fillon veut articuler différemment les rôles entre assurance maladie et assurance privée, notamment le rôle des mutuelles et des complémentaires dont certaines "sont plus anciennes que la Sécurité Sociale", explique le candidat. "Elle joue un rôle fondamental dans le système de remboursement de nos concitoyens", dit François Fillon, qui déplore les tarifs très élevés de certaines d'entre elles :

Un reste à charge proche de zéro "pour les dépenses les plus lourdes", promet François Fillon (optique, dentaire, audioprothèse et dépassement d'honoraires). Pour cela il prévoit la mise en place d'une autorité qui analyserait les coûts de gestion des mutuelles et complémentaires.

Sur la stratégie économique

Principale axe de mesure, l'allègement des charges sur les salaires, avec le modèle allemand en ligne de mire : "Je veux baisser les charges sur les salaires, de l'ordre de 350€/an pour un smic" explique le candidat.

L'exemple Allemand

Sur le de nombre de fonctionnaires en France

"Il faut transformer l'administration française, qui doit être plus digitale, plus moderne, avec moins de réglementations", explique François Fillon :

Je ne défendrais jamais l'illusion d'une politique où c'est l'état qui décide de la création des emplois à la place des entreprises, parce que ça n'a jamais marché

►LIRE AUSSI | François Fillon : son programme pour la France

Les autres sujets de notre matinale grand format

François Fillon sur les questions politiques et les affaires

François Fillon sur les questions internationales

François Fillon répond aux auditeurs

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.