Qu’est-ce qu’être riche ? Vous nous apportez ce matin un sondage qui répond à cette question !

C’est un sondage réalisé pour le mensuel Enjeux-Les Echos nouvelle formule qui sort demain (voilà un petit coup de pub). Dans un pays qui a la passion de l’égalité, qui décortique jalousement les revenus des Depardieu, Dany Boon, Beckham, des Carlos Ghosn, des huissiers au Parlement et du moindre élu local ou national, cette question – la richesse, combien de zéros ? - est récurrente. La France, pays où un ancien responsable du PS devenu président avait chiffré la richesse à 4.000 euros par mois ; la France, pays qui invente la taxe à 75%. Etre riche, c’est quoi ? Le plus simple, c’était de demander aux Français eux-mêmes. L’IFOP l’a fait pour nous.

Et donc, le résultat – roulement de tambour !

Je vais essayer de ne pas noyer nos auditeurs sous les chiffres. En moyenne, les Français estiment que l’on est riche si l’on vit avec plus de 6.500 euros par mois. Il s’agit de revenus nets, de salaires, d’aides et d’allocations. Dans le détail, se vérifie le principe : dis-moi qui tu es, je te dirai qui est riche à tes yeux. Les ouvriers voient la richesse à 5.080 euros, les cadres supérieurs à plus de 8.000 euros. Ce qui est drôle est que le fait d’être socialiste ou UMP ne change rien. Comme si, parler argent était plus sérieux que de parler politique.

Qu’est-ce que tout cela dit de nous ?

Il y a un phénomène, « moi riche ? Jamais ! » Les riches, ce sont les autres puisque tous les chiffres cités sont quand même au-dessus de la réalité vécue. Mais en même temps, ce qui frappe est que les chiffres cités n’ont rien à voir avec les revenus des « vrais » riches, de Johnny Hallyday, des patrons du CAC 40 ; les Français ne se disent pas : la richesse, c’est 200.000 euros par mois, ils sont infiniment plus modestes. Peut-être parce que le mot « riche » vient de prospère, il n’est pas synonyme de yacht et d’avion privé. La richesse, pour les Français, c’est ce qui leur donnerait une tranquillité d’esprit. Malgré les Unes de magazine sur les fortunes, malgré les reportages de l’émission « Capital » sur M6, la richesse est un ailleurs inaccessible. Une réalité virtuelle, un rêve inimaginable – au sens propre.

Et les Français, d’ailleurs, estiment que les riches sont utiles à la société...

Neuf sur dix le pensent, tout en approuvant leur taxation. Ca n’est pas en ligne avec ce que Johnny Hallyday déplore dans l’Express : quand t’as une belle voiture, dit-il, aux Etats-Unis, on te sourit, en France on te traite de voleur. Hypothèse : peut-être que les médias sont plus sévères que l’opinion…

Dernière question posée aux Français : comment devient-on riche ?

La vérité est un mélange de vertu et de réalisme ! Dans l’ordre des réponses, pour être riche, il faut être travailleur, avoir des parents riches, avoir des relations et être intelligent. Le sondage ne dit pas quel pourcentage des plus riches remplissent les quatre critères.

Les liens

Le blog de Dominique Seux

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.