Le Paysage audiovisuel français, le PAF, compte un nouvel acteur depuis hier soir : D8, le bras gratuit de Canal+ dans la télé.

Un nouvel acteur qui a de grandes ambitions puisque le slogan de la chaîne D8, qui remplace Direct 8, ce slogan, c’est : « la nouvelle grande chaîne ». C’est un clin d’œil à un vieux slogan qui a marqué autrefois les esprits, « M6 la petite chaîne qui monte ». Mais c’est surtout un sous-entendu qui n’en est pas un. Le message en clair (si on peut dire) est : la nouvelle chaîne ne joue pas dans la même cour que TMC ou W9, mais veut mordre les mollets de TF1, M6 et France Télévisions. Et pas seulement parce qu’elle a recruté des vedettes : Laurence Ferrari, ou … Roselyne Bachelot.

Que cherche exactement le groupe Canal+ ?

Canal, qui met le paquet puisque le budget de D8 pourrait s’élever à 120 millions d’euros rapidement. Canal, qui vise la catégorie des CSP+, les catégories socio-professionnelles au portefeuille rebondi dont on dit qu’elles sont plus exigeantes que d’autres sur les contenus. Canal, qui a la force de frappe la plus musclée du PAF en étant incontournable dans le financement et l’achat de films et de séries. En fait, Canal a deux objectifs : un, occuper un terrain de jeu publicitaire plus large, à la fois dans la télé payante et dans la télé gratuite ; et, deux, renforcer encore sa position vis-à-vis des majors hollywoodiennes comme Fox, Disney et Warner.

L’arrivée de D8 bouscule-t-elle le PAF au profit du téléspectateur ?

Le paysage a changé avec les chaînes de la TNT, et on sait que d’autres chaînes de la TNT sont sur le point d’arriver. Dans le cas de D8, l’effet est discuté dans les milieux autorisés, ceux qui s’autorisent à penser – comme disait Coluche. En réalité, l’objectif officiel de D8, 4% d’audience, a de bonnes chances d’être atteint vite parce que la chaîne diffusera des programmes qui ne l’ont jamais été en clair. Tant mieux pour le téléspectateur ! Mais au-delà, l’interrogation est : D8 sera-t-elle le Free de la télé comme Free a dynamité le marché de la téléphonie ? Difficile à dire : TF1 et M6 ont les reins solides, mais elle prendra de la pub à France Télévisions, c’est sûr.

Reste une dernière question, clé : est-ce que la télé est toujours l’avenir de l’écran ?

C’est à mon avis la question clé et le côté risqué et un peu OVNI du lancement de D8. Est-ce que ce n’est pas au fond la nouvelle grande chaîne qui va arriver trop tard ? Car ce lancement a lieu exactement au moment où les pratiques des consommateurs changent. Le temps passé devant un ordinateur dépasse largement celui passé devant la télévision chez les moins de 40 ans. Aujourd’hui, va par exemple être annoncé à Cannes la mise sur orbite en France de treize chaînes thématiques par You Tube sur Google. Les géants du Net débarquent avec la télé connectée. Au fond, les plus jeunes sont passés de la culture de l’écrit à celle de l’écran – trop penseront certains c’est un autre sujet. Mais parmi les écrans, fatalement, il y aura de l’écrémage.

Les liens

Le blog de Dominique Seux

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.