Vous arrivez ce matin avec des données confidentielles sur l'automobile.

Il s'agit d'une étude normalement confidentielle, réservée aux constructeurs, et qui concerne le profil de ceux qui, en France, achètent une voiture neuve. Cette étude montre quelque chose qui inquiète Renault, PSA et les autres et va dans le sens des nouvelles formes de transport comme BlablaCar. L'âge moyen auquel on achète une voiture neuve est de 55,3 ans, soit cinq ans de plus qu'en 2005 et presque douze ans de plus qu'en 1990. Acheter du neuf, c'est un luxe réservé aux seniors, les jeunes soit ne peuvent pas, soit ne veulent plus – et c'est probablement un peu des deux. Rendez-vous compte : seulement une voiture sur dix (grosso modo) est acquise par des moins de 35 ans ! Alors, avant d'aller vers les causes de ce phénomène, un petit palmarès. L'âge moyen d'achat d'une Renault neuve, c'est 56 ans, d'une Peugeot, c'est 58 ans et d'une Citroën, 60 ans – c'est le record. Chez Audi et BMW, avec leur image sportive, c'est plus jeune, mais c'est la gamme Seat qui a la moyenne la plus basse, avec notamment la Seat Ibiza – 42 ans. Voilà pour les chiffres.

Bon, quelle analyse peut-on en faire ?

Chacun la devine. Alors, il y a un petit effet de hausse de l'espérance de vie en bonne santé qui joue quand même. Pour le reste, cela montre le décalage entre l'offre de véhicules et la demande des Français, qui se dirigent vers le marché de l'occasion ou d'autres pratiques. Il y a d’abord le prix moyen d'une voiture neuve, plus de 21.000 euros, ça n'est pas rien, et la priorité donnée au logement. Et puis, les jeunes passent moins le permis, lient moins leur statut social aux quatre-roues (en clair, y projettent moins de testostérone). Les locations entre particuliers, le covoiturage, les bus ont la cote. S'il faut faire attention à ne pas avoir le seul regard bobo et citadin sur le sujet (à la campagne, il faut avoir sa voiture), l'âge moyen élevé d'une marque low cost comme Dacia confirme qu'il y a un glissement sociologique. Conclusion : les jeunes achètent du vieux (de l'occasion) ; la question est de savoir si plus vieux, ils achèteront du neuf ou pas.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.