En ce mardi 15 Août, beaucoup de voyageurs vont transiter dans les gares de la SNCF. Un marché de plus en plus florissant, qui ne se limite pas aux billets de trains vendus…

Le 30 mars 2012 dans la plus vieille gare de France, la gare Saint-Lazare, ouvraient plus de 60 enseignes différentes.
Le 30 mars 2012 dans la plus vieille gare de France, la gare Saint-Lazare, ouvraient plus de 60 enseignes différentes. © Maxppp / DST

Parmi ces voyageurs, beaucoup vont en profiter pour s’acheter un livre, un parfum, un vêtement ou faire de petites courses, plutôt que de passer au supermarché. Les grandes gares deviennent en effet, de plus en plus, de véritables centres commerciaux avec des boutiques ouvertes sept jours sur sept, et la présence de la plupart des enseignes favorites des Français. On le voit notamment de façon spectaculaire à la gare Saint-Lazare, à Paris, depuis sa rénovation. Le marché est immense : 10 millions de personnes passent chaque jour dans une des 3.000 gares du pays. Et les résultats sont là : la contribution des gares à l’économie dépasse 3 milliards d’euros, avec près de 40.000 emplois à la clef, selon une étude que vient de publier la SNCF. Des chiffres qui sont à la hausse : les revenus ont bondi de 12% en deux ans.

A qui profite cette manne ?

D’abord à la SNCF. La branche chargée de la gestion des gares réalise une valeur ajoutée de 650 millions d’euros, via des redevances. La meilleure qualité de l’accueil en gare constitue aussi un gros plus pour le service clients. Il y a ensuite évidemment la valeur ajoutée générée par les commerces eux-mêmes, avec là encore des emplois créés par milliers. Et ce n’est pas fini : la SNCF vient d’annoncer un nouveau plan d’investissement de plus d’un milliard d’euros dans ses gares sur la période 2018-2020. Les besoins de financement sont considérables.

Toutes les gares sont loin, en effet, de présenter un visage séduisant…

La SNCF a deux chantiers majeurs à mener rien qu’à Paris, gare Montparnasse et surtout gare du Nord. Les passagers de l’Eurostar sont toujours frappés du décalage avec la luxueuse gare de Saint-Pancras à Londres. La SNCF développe aussi des nouveaux services à Rennes et à Nantes, des zones à fort potentiel commercial. Il faut savoir que les 35 plus grandes gares de France concentrent plus de la moitié des retombées économiques. Pour les 99% de gares restantes, on ne va pas mettre des centres commerciaux partout, je vous rassure, mais la SNCF travaille avec les élus pour faire venir davantage les artisans locaux. Voilà, en tout cas, de quoi vous occuper, si votre train a du retard.

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.