Aujourd’hui le grand sommet social à l’Elysée. Va-ton enfin avoir le sommet de la relance ? Grand sommet, mais toute petite relance. Les syndicalistes, les socialistes et beaucoup d'autres Français espèrent que l'Etat va donner de l'argent pour relancer la machine. Le problème, c'est que la France est la reine de la relance, et que ça a vidé les caisses. Depuis trente ans, on n'arrête pas de baisser les impôts ou d'augmenter les dépenses publiques pour soutenir la croissance. Avec un effet nul, puisque la France ne va pas plus vite que les autres. En revanche, notre beau pays est devenu le champion du monde de la dépense publique et le poids de sa dette a augmenté au cours de la dernière décennie alors qu'il a baissé dans la zone euro. Rien que depuis 2002, la France a dépensé 50 milliards d'euros pour relancer la croissance: les baisses d'impôts sous Chirac portent sur 10 milliards d'euros par an, le plan Sarkozy voté en 2007 fait 13 milliards et le plan annoncé en décembre dernier fait 26 milliards. Nicolas Sarkozy va annoncer des toutes petites mesures sociales, qu'il va bien sûr s'efforcer de mettre en valeur. On comptera en milliards d'euros, alors qu'on avait plutôt pris l'habitude des dizaines de milliards.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.