Cette nuit, les députés ont réformé un mécanisme fiscal qui concerne les entreprises : la taxation des actions gratuites.

L'équipe
  • Dominique SeuxDirecteur délégué de la rédaction des Echos et éditorialiste à France Inter
Thèmes associés