Vous avez été frappé par un chiffre révélé hier et en effet spectaculaire : près de trois milliards d’habitants de notre planète utilisent Internet.

Oui, c’est une information diffusée hier par une agence de l’ONU spécialisée dans les technologies de l’information. A la fin de l’année, précisément 2,9 milliards de terriens – 600 millions de plus qu’il y a un an ! – seront connectés à Internet, dont les deux tiers en haut débit et une écrasante majorité avec leurs smartphones. Près de la moitié des « connectés » de la planète sont en Asie bien sûr ! Et tous ces chiffres vont continuer à grimper à une vitesse inédite dans l’histoire de l’humanité, disent les experts de l’ONU. Dans trois ans, un humain sur deux sera connecté.

« Vitesse inédite dans l’Histoire » - ils y vont fort, non ?

Pas du tout. La constitution d’un réseau mondial, d’une toile d’araignée aussi considérable, c’est doublement une révolution absolue. D’abord parce qu’elle implique aussi bien les pays émergents que les pays développés. Près d’un Chinois sur deux utilise Internet. En Inde, au Pérou, on « saute » la génération des ordinateurs fixes, du téléphone fixe, pour passer directement à Internet. Cela concerne peu à peu tout le monde, sauf les pays les plus pauvres de la planète (la Somalie, l’Ethiopie par exemple), qui restent hors réseau. Et second point, cette diffusion de l’Internet a été stupéfiante par sa rapidité, plus rapide que la diffusion de la voiture, de la télévision, de la radio, du réfrigérateur.

En quoi cette connexion généralisée est une bonne nouvelle ?

Vous savez, il y a un débat un peu ésotérique sur la question de savoir si le progrès c’est fini, si la croissance, c’est fini. Peut-être que oui, la croissance sera différente, plus immatérielle. Mais quand on voit les changements induits par Internet, on se dit qu’en tous cas l’innovation n’est pas terminée. L’accès au réseau favorise le développement, désenclave les régions reculées, améliore l’éducation, la santé, la culture, le divertissement, il y a enfin un enjeu d’égalité entre les hommes et les femmes dans les pays arables notamment. Naturellement, ne soyons pas naïfs, dans certains pays hélas Internet est censuré, l’accès est bloqué, limité. Mais cela ne pourra pas durer. Si on cherche des bonnes nouvelles, en voilà.

Et la France dans tout cela ?

Elle est placée moyennement pour le pourcentage de connectés à Internet, à la 20ème place mondiale (82%), mais très bien située pour la part de Français disposant d’un Internet fixe.

On a appris hier aussi que dix millions de personnes ont acheté les Iphone 6 en trois jours.

Là encore un record. C’est le chiffre qui a fait le buzz comme on dit. Mais c’est moins significatif que celui dont on vient de parler, trois milliards d’humains connectés au même réseau.

Les liens

Le blog de Dominique Seux

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.