On va plutôt le tordre à moitié ! Dans une partie de l’opinion, il y a l’idée que les fonctionnaires partent en retraité bien plus tôt que les salariés du secteur privé. Cela a été longtemps vrai, avec un écart de plusieurs années, mais ce n’est plus tout à fait vrai. Des données publiées vendredi montrent que les fonctionnaires de l’Etat liquident majoritairement leur retraite désormais entre 62 et 63 ans – cela reste moins pour collectivités locales. 62-63 ans, cela veut dire au même âge que les salariés du privé. Ce rapprochement s’est accéléré avec l’élévation de l’âge légal de la retraite. Donc, oui, c’est une différence de traitement, c’est une inéquité qui disparaît. Une fois que l’on a dit cela, il convient néanmoins d’être plus précis. Ces informations concernent (et on ne parle pas des régimes spéciaux d’EDF ou de la SNCF), ces informations concernent les fonctionnaires les plus classiques, les enseignants, les impôts, les personnels administratifs. Il existe un certain nombre de personnels qui partent en retraite plus tôt, voire bien plus tôt. C’est ce qu’on appelle officiellement les catégories actives (le terme, vous en conviendrez, n’est pas très sympathique pour les autres, suspectées d’être ces catégories inactives – passons sur la psychanalyse de celui qui a inventé le mot). On va plutôt les définir comme en uniforme : policiers, douaniers, pompiers, infirmiers, infirmières, qui ont le droit de partir à 52 ou 57 ans selon les cas à cause des contraintes spécifiques de leur métier – même si on peut se dire qu’être chauffeur de poids lourd n’est pas plus facile. Au total, retenons quand même que les âges de départ se rapprochent.Mais faudrait-il aller plus loin pour enterrer les fantasmes ? Oui. Il reste une différence importante dans le calcul de la retraite. Dans la fonction publique, la retraite est égale à 75% du salaire des six derniers mois, mais sans les primes qui comptent parfois beaucoup ; dans le privé, la référence, c’est la moyenne du salaire des 25 meilleures années. C’est moins avantageux. Une harmonisation devra avoir lieu un jour.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.