Laurent Guez, du quotidien Les Echos

TF1 espérait une bonne nouvelle, mais finalement sa filiale LCI ne sera pas diffusée sur la TNT gratuite. C’est ce qu’a décidé hier le CSA…

Oui et c’est une tuile pour la chaine d’info et pour son propriétaire, le groupe TF1. Son patron Nonce Paolini avait prévenu : soit il obtenait cette autorisation du régulateur, soit il en tirerait toutes les conséquences en tant que chef d’entreprise. En clair, si je puis dire, à défaut d’accéder au large public de la TNT gratuite, LCI risque de fermer boutique.

Il faut dire qu’aujourd’hui, cette chaîne qui fut pionnière, en France, sur l’information continue – et qui est d’ailleurs d’excellente qualité – n’est regardée que par 0,2% des téléspectateurs, soit à peine 13 000 personnes en moyenne. Ses deux principales concurrentes, iTélé et BFM TV, réalisent quant à elles respectivement 0,8% et 1,8% de part de marché. La première perd toujours de l’argent et BFM TV vient d’atteindre l’équilibre financier.

Du coup, avec une audience aussi réduite, LCI enregistre des recettes publicitaires presque dérisoires par rapport à ses charges, notamment les salaires de ses 247 salariés, dont 111 journalistes. Elle perd environ 7 millions par an. Une activité structurellement dans le rouge, sans espoir d’équilibre à moyen terme, eh bien aucune entreprise ne peut l’accepter. Alors, le CSA a bien précisé qu’il pourrait réviser sa position si les conditions de marché changeaient, mais le commentaire vise juste à ne pas trop fâcher TF1, parce qu’honnêtement, la situation a peu de chances de changer. Ou alors pas dans le bon sens.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.