L’épidémie de coronavirus oblige la Californie à interrompre encore une fois les tournages de séries. La situation s’avère tendue, il va finir par y avoir des trous partout, même dans nos grilles de programmes !

Avec l'épidémie, beaucoup de séries sont à l'arrêt. Ici l'affiche de la série "you"
Avec l'épidémie, beaucoup de séries sont à l'arrêt. Ici l'affiche de la série "you" © Netflix

Panique dans l’industrie de l’image et du divertissement ! Tous les studios hollywoodiens sont touchés, et toutes les télévisions du monde, qui finissent un jour ou l’autre par acheter des centaines d’épisodes de ces shows américains, comptent les jours. La situation s’avère tendue, il va finir par y avoir des trous partout, même dans nos grilles de programmes ! 

Loin devant le Texas et la Floride, la Californie caracole en tête des régions les plus touchées par le virus aux États-unis, avec 2,3 millions de cas détectés. Début décembre, le gouverneur démocrate de cet État prenait de nouvelles mesures de confinement englobant quelques 20 millions d’habitants. Pas le choix, 85% des lits en unité de soins intensifs étaient alors occupés. Quatre semaines après, l’inquiétude ne se dément pas. Il faut gérer les retours de vacances et leurs conséquences. 

Dans ce contexte, les tournages de films, de séries, d’émissions de télé – qui ont repris l’été dernier moyennant un protocole sanitaire drastique - ne sont pas interdits, les enjeux financiers semblent trop conséquents

Mais les autorités demandent aux producteurs « d'envisager fortement de suspendre le travail pendant quelques semaines encore, tant que dure cette flambée catastrophique des cas de COVID ». Dans ce même message adressé aux pontes d’Hollywood le 24 décembre dernier, le comté remercie l’industrie de l’audiovisuel de son engagement dans la lutte contre l’épidémie, « Vous êtes nos héros ! ». Les Américains savent s’encourager.   

Le premier mastodonte à s’exécuter fut CBS, qui prolonge l’arrêt de son jeu « La roue de la fortune », alors que les enregistrements devaient reprendre la semaine prochaine. Ce monument du petit écran américain est pourtant diffusé sans interruption depuis 1975, longévité exceptionnelle pour un jeu ayant dépassé le cap des 5000 épisodes ! 

A l’arrêt également et toujours sur CBS, grande chaine généraliste, le sitcom « Mom » en court de huitième saison. Mais aussi « You », que les Français ont plébiscitée sur Netflix, la comédie à gros succès « Brooklyn nine-nine », « Shameless » que les Américains regardent sur la chaine câblée Showtime, et même les faux toubibs de « Grey’s Anatomy » ont été mis au chômage sur ABC. Un comble ! 

Le magazine Variety, meilleure source d’infos sur les coulisses d’Hollywood, dénombre presque trente programmes dont les productions sont en suspens. Disney, Warner, Sony et Universal TV ne font aucun commentaire, ne donnent aucune date. « Coupez ! ». 

L'équipe
Contact