Trois semaines que la famille Kardashian occupe les talk-shows et les gros titres de la presse people aux Etats-Unis.

Kendall Jenner, Khloe Kardashian, Kim Kardashian, Kourtney Kardashian et Kris Jenner lorsqu'elles ont reçu le prix de l'émission "Reality Show of 2018" pour "Rester en contact avec les Kardashians"
Kendall Jenner, Khloe Kardashian, Kim Kardashian, Kourtney Kardashian et Kris Jenner lorsqu'elles ont reçu le prix de l'émission "Reality Show of 2018" pour "Rester en contact avec les Kardashians" © Getty / Alberto Rodriguez/E! Entertainment

Un vaudeville banal

Le basketteur Tristan Thompson a roulé des pelles à la meilleure amie de la petite sœur de sa femme. Sauf que chez ces sœurs-là, ça devient une affaire planétaire. Kourtney, Kim et Khloe Kardashian ainsi que leurs demi-sœurs Kendall et Kylie Jenner, sont les superstars de la télé-réalité américaine. Depuis 11 ans déjà, elles cohabitent avec les caméras de la chaîne E ! (initial du mot « Entertainement » qui englobe tous les piliers du marché de l’image, de l’info, du spectacle et du divertissement. E ! est une filiale d’NBC Universal). Bref, la seizième saison de L’incroyable famille Kardashian sera diffusée sur E ! le 31 mars. Et vous savez quoi ? Il y est déjà question des infidélités de Tristan… Lassitude ? Au contraire, cette nouvelle crise amène la trahison d’une amie d’enfance qui met à l’épreuve la solidité des liens unissant le clan. 

C’est le site de ragots trash TMZ qui a révélé la tromperie. TMZ fut le cauchemar des people américains, ruinant la vie de certaines starlettes comme Britney Spears, Paris Hilton ou Lindsay Lohan dévorées par les paparazzi. 

Les Kardashian, elles, dans ce déballage médiatique ininterrompu, se portent à merveille. Elles entretiennent la machine avec maestria. D’ailleurs, elles ont embauché leurs propres paparazzi à demeure. En fait, elles sont la machine. 

Femmes d’affaires richissimes, monnayant avant tout… elles-mêmes, les Kardashian incarnent parfaitement la mutation de la gloire télévisuelle (ou cinématographique si l’on remonte encore à la génération d’avant), passant d’objet à sujet grâce à la maitrise des réseaux sociaux. 530 millions d’abonnées sur Instagram à elles cinq ! La femme-objet dépendante de ses producteurs est devenue productrice de sa propre vie, dont elle fait un show. Et nul désormais n’est assez puissant dans l’industrie du divertissement pour dicter quoi que ce soit aux filles Kardashian. 

Kourtney, Kim, Khloe, Kendall et Kylie : débauche de connerie, de fric et de vulgarité ? 

C’est en partie vrai. Mais tout, elles ont tout imposé à l’Amérique : leur propre métissage, leurs mecs noirs, leurs mecs rappeurs, leur liberté sexuelle, leurs fesses XXL, leurs mères porteuses, la transsexualité de leur beau-père et avant tout, leur matriarcat.  

Au fait, Khloe va-t-elle pardonner à Tristan ? Non, cette fois, elle affirme – sur Twitter – « vouloir aller de l’avant ». Mais, promis, s’il y a du changement, je vous tiens au courant ! 

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.