C'est tout un pan de la culture internet qui fiche le camp : le réseau social Tumblr va supprimer les images de nu.

Tumblr est une plate-forme de microblogs créée en 2007.
Tumblr est une plate-forme de microblogs créée en 2007. © Getty / Scott Eells/Bloomberg

Tumblr était un carrefour du porno pas comme les autres. Je m’explique. Il faut remonter à l’âge de fer, 2007. Twitter venait juste de se lancer quand Tumblr fut créé avec l’idée que l’image serait un moyen d’expression triomphant. Tumblr, quelques mots, beaucoup de photos, est vite devenu le temple de l’autoportrait, mais aussi du le marché de la mode qui en a fait un média de référence. Attention, c’était avant Instagram. Depuis, Instagram a détrôné Tumblr. 

Sur Tumblr, on trouve encore beaucoup de GIF, des images animées, des blagues à gogo, des détournements, des vidéos courtes postées par des gens qui alimentent leur compte comme un blog. Le tout avec un laxisme affiché en matière de restriction de contenus et de modérations. Du coup, le cul sous toutes ses coutures y a fait florès : comique, esthétique ou trash, hyper trash. Extraits de films porno ou séquences persos, bref ce qu’interdisent Twitter et Facebook. Tumblr était donc le lieu où l’on trouvait de tout. Et notamment une vision du sexe très personnalisée, c’est-à-dire pas pré-formatée par l’industrie pour des consommateurs aux fantasmes stéréotypés. 

A chaque délire, chaque obsession, chaque lubie, son micro-blog. Ainsi sur Tumblr sont nées des niches du porno, parfois très militantes, féministes, queer (c’est-à-dire refusant les définitions du genre) ou célébrant le corps tel qu’il est non et non tel qu’il devrait être. Bon, y a aussi du gros crado de base sur Tumblr, ce n’est pas non plus un boudoir ultra-sophistiqué. Mais cette liberté de montrer la nudité a aussi favorisé des choses intéressantes. 

Reste que pour se démarquer des autres géants du web, Tumblr a précisé d’emblée les limites de sa nouvelle interdiction. Le nu, sauf s’il relève d’une démarche artistique, éducative ou politique digne d’intérêt. Traduction : Gustave Courbet ou les Femen seront toujours sur Tumblr. Les autres, vous êtes priés de vous rhabiller.

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.