La nouvelle campagne Nike met le feu à l’Amérique… Au sens propre du terme, puisque des internautes postent leurs baskets en feu sur les réseaux sociaux.

La nouvelle campagne de publicité de Nike, avec Colin Kaepernick
La nouvelle campagne de publicité de Nike, avec Colin Kaepernick

Depuis hier, des internautes postent leurs baskets en feu sur les réseaux. Moins pyromanes, d’autres se filment tailladant aux ciseaux leurs chaussettes et survet’ pour y supprimer le logo de la marque. Réponse immédiate à la nouvelle pub Nike. « Croyez dans quelque chose. Même si cela signifie tout sacrifier. » La phrase, en anglais, barre le visage en noir et blanc de Colin Kaepernick.  

Colin Kaepernick, immense joueur de football afro-américain avait, en 2016, pendant l’hymne national, posé le genou à terre pour protester contre les violences policières. Son geste s’était répandu comme une épidémie dans les stades, déclenchant la fureur de Donald Trump qui avait traité les sportifs de « fils de pute ». Colin Kaepernick n’a plus jamais pu resigner avec un club. 

Il est tout simplement privé de terrain. Nike continue de le soutenir, signe très fort, car le championnat dont il est absent commence demain soir aux Etats-Unis. 

Cette opération coïncide également avec les 30 ans du slogan « Just do it ». 

Et vous allez voir que l’équipementier sportif est en train d’en transformer profondément le sens. Spot diffusé par Nike, sur Internet, le lendemain de la victoire de Bleus.

On vous parle d’exploit sportif, là ? Non. Le « Just do it », qui fut le symbole planétaire de la performance individuelle se repeint progressivement de couleurs citoyennes, engagées et altruistes. Exemple phare, le programme bâti par Nike autour d’un des plus grands basketteurs de tous les temps, Le Bron James, pour accompagner son action auprès des jeunes des quartiers défavorisés. Il en est lui-même issu : 

Je connais ces gosses. J’ai marché dans les mêmes rues, éprouvé les mêmes émotions. Tout, la drogue, la violence, les armes, je connais. 

La campagne est titrée « More Than An Athlete ». C’est ce qu’avait rétorqué Le Bron James à une journaliste. Elle lui reprochait d’avoir critiqué Donald Trump : « Tais-toi et dribble ! » avait claqué la journaliste. « Je suis plus qu’un athlète » avait répondu le basketteur. Nike en a fait une bannière. Prenant clairement parti contre le Président et pour les athlètes. Au risque de voir cramer ses baskets.   

Aller plus loin

Les publicités de Nike sur le site Culture Pub

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.