Hier, Floyd Mayweather, une légende de la boxe, a accepté un combat contre un poids lourd de Youtube, Logan Paul.

Floyd Mayweather versus Logan Paul. Le combat aura lieu le 20 février. Si vous cherchez plus grotesque, plus vulgaire, plus cynique et plus vénal, vous ne trouverez pas. Je vous propose quelques notions pour comprendre comment Youtube est devenu une arène contemporaine, comment les jeux du cirque s’y déroulent sous les yeux d’une foule pléthorique et enfiévrée, comment les gladiateurs de demain empruntent à ceux de l’empire romain.

Logan Paul est un Américain de 25 ans, arrogant et bas du front. Il totalise 23 millions d’abonnés sur Youtube, soit plus d’habitants que n’en compte le Niger ou la Roumanie. Il est chaud Logan, très chaud, il aime la testostérone et les concours d’égo. Deux ans qu’il s'entraîne comme une bête sur le ring. Il avait été défié par une autre pointure de Youtube, le Britannique KSI. Ces deux-là s’étaient livrés un combat aux allures de superproduction cinématographique, avec entrée en peignoir et en fanfare. La bave aux lèvres, comme il se doit.

Depuis, les corps à corps virils font florès sur le Web. Ibra TV, un youtubeur qui bosse en France, multiplie les combats de MMA, super populaires auprès des gamins. Ibra a bien tenté de défier le ricain Logan Paul, mais Logan n’a pas daigné répondre. Trop peu d’abonnés ! La règle d’or de ces joutes, voyez-vous, c’est que les deux adversaires doivent disposer d’un égal niveau de notoriété pour s’entrechoquer. On se fiche peu ou prou du niveau sportif. La preuve, un des meilleurs boxeurs de sa génération, Floyd Mayweather, accepte d’affronter Logan Paul, l’amateur.

Certes, Mayweather, 43 ans, est en fin de carrière. Mais, invaincu durant 20 années, il est bardé de trophées. Que vient-il faire dans cette galère ? Du pognon, beaucoup de pognon. Ces combats organisés par les Youtubeurs sont payants. Celui du 20 février sera visible sur une plate-forme de vidéo en ligne qui s’appelle Fanmio. Pour faire grimper les clics et crépiter les cartes bleues, les combattants sont prêts à toutes les mises en scène. En outre, Mayweather, célèbre pour sa provoc, ses looks et ses outrances s’avère le parfait personnage pour ces pugilats où l’on ne met plus en jeu qu’une seule chose : le nombre de ses « followers » sur les réseaux sociaux. Le prix d’une vie, aujourd’hui.  

L'équipe
Contact
Thèmes associés