La téléréalité française est secouée par une sombre affaire de sorcellerie. Une candidate aurait utilisé le vaudou contre ses concurrentes…

Carla Moreau durant une émission des Marseillais
Carla Moreau durant une émission des Marseillais © (capture d'écran de l'émision TMTP https://www.youtube.com/watch?v=dOFrgI8Qbtw)

Et ce, par l’intermédiaire d’une cartomancienne qui jette des sorts sur commande. La supposée commanditaire de ces sortilèges s’appelle Carla Moreau, petite coiffeuse à la blondeur pulpeuse et au caractère volcanique, repérée en 2016 par les producteurs de l’émission « Les Marseillais ». 

Elle crève l’écran dans une première saison tournée en Afrique du Sud. Et elle enchaîne douze émissions pour la chaîne W9. Faut dire, il y a matière. Ses amours avec Kevin, leurs bruyantes engueulades, la demande en mariage à New York, la naissance du bébé. Tout ça, face caméra. 

Carla Moreau cumule aujourd’hui 3,3 millions d’abonnés sur Instagram. Dans ce petit monde, ça fait d’elle une petite star qui – comme tous les protagonistes de téléréalité - monnaient des placements produits sur les réseaux. On appelle cela des « influenceurs ». Il y a peu d’élus, mais certains gagnent très bien leur vie.

Carla Moreau a-t-elle réussi grâce à la sorcellerie ?

Invitée chez Cyril Hanouna, qui bat tous ses records d’audience grâce à cette affaire, Carla Moreau reconnaît qu’avant de devenir célèbre, elle avait rendu visite à une voyante. Mais qu’ensuite cette femme l’aurait reconnue à la télé, l’aurait intimidée, obligée à commander des sorts, enregistrée à son insu et menacée : soit tu paies, soit je balance…

La version de la voyante diffère. 

Elle prétend que Carla Moreau a délibérément payé pour du vaudou. 

Quant à savoir s’il y a eu chantage à la révélation ? Mystère. Toujours est-il que les vidéos ont fini par sortir et que Carla Moreau a raqué, en tout, 1,2 millions d’euros. Alors extorsion ou non ? La justice va trancher.  

En attendant, l’affaire attire l’attention sur l’immense vulnérabilité de ces « influenceurs » qui exposent tout ce qu’ils ONT et tout ce qu’ils FONT sur les réseaux. Payés pour poster ce qui fait rêver : cadeaux, bijoux, sacs, montre, parfum, résidence, lieux de vacances. Des cibles vivantes pour qui veut scruter en temps réel leurs déplacements et évaluer son butin. De quoi attirer les vautours. 

L'équipe
Contact