Le tribunal de commerce a rendu son jugement : RTL vient de perdre son procès contre NRJ.

Bataille juridique entre deux géants de la radio, RTL et NRJ
Bataille juridique entre deux géants de la radio, RTL et NRJ © Getty / Mallika Wiriyathitipirn / EyeEm

C’est une vieille affaire de slogan. 

RTL ne supporte plus d’entendre ceci toutes les heures sur NRJ. 

"Radio Number One". Parce que la station musicale serait plutôt aujourd’hui "radio number three", derrière RTL qui est prems, et France Inter, qui est deuz. Sauf qu’entre les radios privées, le podium de l’audience a des conséquences sonnantes et trébuchantes, la tarification des espaces publicitaires. RTL s’accroche donc méchamment à sa position de leader et attaque pour « concurrence déloyale et pratique commerciale trompeuse ». 2,3 millions de dommages et intérêts.   

Sauf que le tribunal de commerce de Paris a donné raison à NRJ qui revendique depuis trente ans cette signature sonore comme marqueur identitaire de la radio n’ayant rien à voir avec la mesure d’audience. De fait, quand Jean-Paul Baudecroux met ceci à l’antenne… 

… il est loin de diriger la première radio de France. Elle le deviendra, bien plus tard, entre 2002 et 2006, puis entre 2013 et 2016 où NRJ dépasse les 13 points d’audience. Elle est à 9,5 aujourd’hui. Dégringolade majeure. NRJ paye très cher la concurrence de Youtube et du streaming, qui mettent aux abois tout le marché des stations musicales. 

A ce titre, NRJ et RTL n’ont pas attendu cette histoire de slogan pour se déclarer les hostilités. Car RTL est propriétaire de deux stations musicales : RTL 2, dont je suis typiquement la cible, et Fun Radio, qui arrose beaucoup plus jeune et beaucoup plus électro. Or, Fun Radio s’est rendue coupable, via la matinale de Bruno Guillon, d’avoir incité ses auditeurs à truquer les sondages Médiamétrie. Ca a beaucoup énervé NRJ qui avait réclamé à l’époque, au groupe RTL, 22 millions d’euros en compensation. Vous voyez RTL/NRJ, c’est un procès pour un rendu. 

En outre, RTL a été avalée l’année dernière par sa cousine M6, qui possède plein de petites chaines, dont une sur la TNT, pleine de télé-réalité pourrie, W9. Or, qui est la concurrente directe de W9 ? NRJ 12, qui appartient à NRJ, et qui passe des programmes tout aussi pourris. 

Bref, entre RTL et NRJ, c’était une rivalité de radio, c’est devenu une bataille de groupe.   

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.